Amériques

Martinique : l’homophobie sur le petit écran

Le 22 mars 2022, Kanal Martinique Télévision (KMT) a rediffusé un micro-trottoir portant sur les élections présidentielles. Les propos tenus à fort relent complotiste étaient également nettement LGBTphobes, déclenchant un tollé.

Kanal Martinique Télévision (KMT) est une chaîne locale qui diffuse de nombreux contenus en langue créole.

Ce dérapage fait suite à une longue série de rumeurs et d’allégations mensongères portant sur l’orientation amoureuse du président nouvellement réélu, Emmanuel Macron (24 avril), en vue de discréditer ses aptitudes à diriger le pays. Aussi, Brigitte Macron, son épouse, a été durant l’année écoulée, l’objet d’une rumeur transphobe insistante, la présentant comme une femme trans âgée.

Ainsi, les spectateurs ont eu la surprise d’entendre à l’antenne de KMT une phrase choc d’un garagiste espérant à l’avenir qu’au gouvernement, « qu’il n’y ait plus de pédés ni de lesbiennes », parce que aujourd’hui, « il n’y a que ça » et que « l’on ne peut pas être dirigé par ce genre d’individus ».

Ces propos injurieux, fallacieux et conspirationnistes portent éminemment atteinte à la fonction du chef de l’Etat, autant qu’ils reflètent une homophobie ambiante que l’impopularité d’Emmanuel Macron dans l’opinion autorise certains à exprimer, au grand jour.

C’est pour que cette impunité cesse que Kap Caraïbe a décidé de pouvoir déposer plainte, auprès du Procureur de la République, tandis que des signalements ont été notifiés, à la fois auprès de l’Autorité de Régulation de la Communication Audiovisuelle et Numérique (ARCOM), mais également auprès du secrétaire général du comité territorial de l’audiovisuel aux Antilles-Guyane. Enfin, l’application Flag Assoflag a aussi permis d’alerter les autorités.

Afin de rappeler KMT à ses obligations légales et d’informer le plus grand nombre, Kap Caraïbe a décidé de diffuser le communiqué ci-dessous, sur 76crimes.

Articles connexes portant sur les autres territoires français de la Caraïbe :

Article portant sur une situation analogue en Haïti :


Une réflexion sur “Martinique : l’homophobie sur le petit écran

  1. Pingback: Guadeloupe : « la droite radicale antillaise et les braises du populisme numérique LGBTphobe  | «76 Crimes en français

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.