Ressources et réseaux pour les droits des LGBTI et le VIH/sida

Des militants nous demandent des renseignements au sujet de divers groupes au niveau mondial. Afin d’assurer que tous nos lecteurs aient accès aux ressources ou groupes qu’ils choisissent, nous publions cette liste de ressources et de réseaux divers.

Nous avons pigé ces renseignements aux sites Internet et Facebook de ces groupes, ou à partir de communiqués. Ces descriptions ne prétendent pas être complets; voir les renseignements directement aux liens pour des informations supplémentaires. Nous avons apposé au moins un lien direct au groupe, parfois dans le nom du groupe.

Les renseignements sont disposés dans l’ordre suivant:

 

Des ballons colorés d'arc-en-ciel aux célébrations IDAHOT en Russie en 2014 (Photo du Réseau LGBT russe)

Des ballons colorés d’arc-en-ciel aux célébrations IDAHOT en Russie en 2014 (Photo du Réseau LGBT russe)

S’il vous plaît envoyez les corrections et les suggestions pour des ajouts à 76crimes@gmail.com.

>Réseaux LGBTI

ILGA – L’association internationale des lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, trans, et intersexué(e)s

ilga_logoL’ILGA (International Lesbian Gay Bisexual Trans and Intersex Association) travaille depuis 1978 pour des droits des personnes LGBTI dans le monde entier. La fédération compte maintenant 1070 organisations membres provenant de 117 pays.

C’est la grande association LGBTI, à l’échelle mondiale. ILGA atte l’attention du public et des instances politiques sur les cas de discriminations à l’égard des LGBTI en soutenant des programmes et des actions de protestation, en exerçant des pressions diplomatiques, en diffusant des informations et en travaillant avec des organisations mondiales ainsi qu’avec des médias internationaux.

Pour des renseignements ou pour devenir membre, voir leur page de renseignements. Vous y trouverez tous les informations au sujet de l’ILGA. Aussi, à leur page d’accueil, vous trouverez des liens au : Pan-Africa ILGA, le chapitre Africain de l’ILGA aussi bien que d’autres liens utiles. Il existe un Réseau francophone de l’ILGA Afrique en voie de formation – communiquer avec le Pan-Africa ILGA pour renseignements

Ça peux prendre quelque temps pour devenir membre. Une fois le formulaire de demande rempli, le Comité central de l’ILGA doit approuver toute demande – les permanents au bureau ne peuvent pas le faire. Le Comité se rencontre une ou deux fois par année, alors, le processus d’approbation peut vous sembler un peu long. L’ILGA vous communiquera directement au sujet de votre participation comme groupe-membre une fois votre demande approuvée.

Outright Action International (anciennement – La Commission internationale des droits humains des gays et des lesbiennes; International Gay and Lesbian Human Rights Commission)

out-right-internationalOutright Action Internationale est une organisation internationale de premier plan vouée à la défense des droits de la personne au nom de personnes qui souffrent de discrimination ou d’abus basé sur leur orientation sexuelle réelle ou perçue, ou en raison de leur identité ou expression de genre. Faites le lien ici pour en savoir plus sur leur travail dans les régions Africaines et trouver des informations spécifiques aux pays.

Coalition des lesbiennes africaines (Coalition of African Lesbians – CAL)

cal logoCAL est une formation de plus de 30 organisations dans 19 pays en Afrique qui se sont engagées à avancer la justice pour les lesbiennes et des femmes bisexuelles et les gens de divers genres. Ils sont féministes passionnés, des activistes et des défenseurs de droits humains.

Elles travaillent sur trois questions, distinctes mais liées:

  1. Sexualité, le genre, les droits des femmes
  2. L’identité de genre et l’orientation sexuelle
  3. Défenseurs des droits humains

Elles veillent à ce que les deux droits économiques, sociaux et culturels et les droits civils et politiques sont formulées et adressées.

GATE – Action mondiale pour l’égalité trans* (Global Action for Trans* Equality)

GATELe GATE est un réseau coordinateur trans*, le facilitateur et l’avocat du monde ‘extérieur’. Le GATE travaille pour unir les mouvements trans* pour des buts communs, en développant des ordres du jour trans*sur un niveau de politique et conceptuel.

Ils aident le mouvement trans* et ses structures au niveau local, national et régional, pour faciliter le développement des nouveaux réseaux mondiaux d’organisations trans*.

Le Centre de ressources régional africain de la sexualité (Africa Regional Sexuality Resource Centre – ARSRC)

Africa solidarity logoÉtabli en 2003, le Centre fait partie de l’initiative de la Fondation Ford, « le Dialogue global de la santé sexuelle et du bien-être » et vise la visibilité généreuse, la profondeur et la légitimité du domaine de la sexualité.

Le but de l’ARSRC est de promouvoir un dialogue public plus informé et affirmant sur de la sexualité humaine et de contribuer aux changements positifs du domaine émergent de la sexualité en Afrique, en créant des mécanismes pour apprendre au niveau régional. Le centre est situé au Centre de la Santé d’Action Incorporée (Action Health Incorporated) une organisation non gouvernementale au Nigéria.

>Financement – associations LGBTI

Fonds global pour l’égalité

Fonds du gouvernement américain. Lancé par le Secrétaire d’État américain, le Fonds global pour l’égalité est un fonds public-privé de plusieurs millions de dollars qui soutiens les efforts de la société civile pour promouvoir et protéger les droits humains des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) du monde entier.  Des exemples de programmes en cours comprennent:

De petites subventions: multipliant la portée mondiale des ambassades et consulats américains à travers le monde, les organisations de la société civile locale reçoivent des petites subventions directes pour entreprendre des projets à court terme.

Protection d’urgence: «Dignité pour tous», un mécanisme de réponse rapide du Fonds, fournit de l’assistance d’urgence et de prévention pour les organisations de la société civile sous la menace physique aussi bien que ceux qui subissent le harcèlement extrême.

Le renforcement des capacités et l’assistance technique: Le Fonds renforce les capacités à long terme grâce à des programmes qui fournissent une assistance technique aux organisations de la société civile, qu’elles soient locales ou nationales.

Pour des renseignements supplémentaires ou pour faire une demande, communiquer avec l’ambassade ou le consulat américain.  Demandez de parler avec, ou faites un rendez-vous pour voir un attaché américain de l’ambassade (et non une personne de votre pays qui travaille à l’ambassade.)

Le gouvernement américain aussi peut offrir des fonds aux associations LGBTI dans les pays du Sud global par son programme de Partenariat de développement mondial pour les LGBTI.

 

>Droits Humains

L’Initiative pour les droits sexuelles (le SRI – Sexual Rights Initiative)

Le SRI est une coalition d’organisations qui a préconise l’avancement des droits humains basé sur le genre et la sexualité au Conseil des Droits de l’homme de L’ONU depuis 2006. Une coalition d’organisations du Canada, la Pologne, l’Inde, l’Égypte, l’Argentine et l’Afrique, elle travail pour promouvoir les droits humains liés à la sexualité aux Nations Unies

Amnesty International

AmnestyAmnesty International est un mouvement mondial regroupant plus de 3 millions de sympathisants, de membres et de militants qui défendent les droits humains et qui luttent contre les atteintes à ces droits dans plus de 150 pays et territoires.

La vision d’Amnesty International est celle d’un monde où tout être humain peut se prévaloir de tous les droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et dans d’autres textes internationaux.

Essentiellement financée par ses membres et les dons de particuliers, Amnesty International est indépendante de tout gouvernement, de toute tendance politique, de toute puissance économique et de tout groupement religieux.

Human Rights Watch

Human Rights WatchHRW est l’une des principales organisations indépendantes au monde qui se consacrent à la protection et à la défense des droits humains. En attirant l’attention internationale sur les situations où les droits humains sont violés, ils donnons une voix aux opprimés et ils exigent que les oppresseurs répondent de leurs crimes. Leurs enquêtes objectives et rigoureuses, ainsi que plaidoyers ciblés et stratégiques, leur permettent d’exercer une pression intense qui incite les décideurs à agir et à accroître le prix à payer pour les auteurs d’atteintes aux droits humains.

Depuis plus de 30 ans, Human Rights Watch (HRW) œuvre avec ténacité pour poser les bases morales et légales de changements profonds et lutte pour apporter plus de justice et de sécurité aux peuples du monde entier.

 

>Réseaux de militants luttant le VIH-SIDA – gays et autres groupes-clé

GNP+ est le Réseau mondial des personnes vivant avec le VIH (Global Network of People living with HIV)

GNP+Le seul réseau mondial qui travaille avec toutes les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), peu importe la façon dont ils choisissent d’organiser, GNP+ oeuvre en partenariat avec les réseaux régionaux et nationaux indépendants et autonomes des PVVIH dans toutes les régions du monde ainsi qu’avec les réseaux qui comprennent des PVVIH, y compris les populations-clé et les réseaux d’accès aux traitements.

MSMGF – Le Forum mondial sur les HSH et le VIH

msmgfAction à l’échelle internationale contre le VIH et en faveur de la santé et des droits des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Le MSMGF milite pour l’accès équitable à la prévention efficace du VIH, les soins, le traitement et les services de soutien adaptés aux besoins des hommes gais et des autres HSH.

Les hommes gays et autres HSH peuvent devenir membres, recevoir les derniers rapports, les plus récentes informations et recherches de part le monde dans votre boîte électronique; Contactez d’autres défenseurs et organisations partout dans le monde; et lisez quotidiennement toutes les mises à jour dans votre langue. Voir la Foire aux questions au site internet du MSMGF pour des renseignements détaillés.

ICW Global — Communauté internationale des femmes vivant avec le VIH/SIDA

En tant que réseau ils contribuent à assurer et à améliorer la qualité de vie des femmes vivant avec le VIH. ICW Global encourage la campagne mondiale: PLUS DE PAIX, MOINS DE SIDA. Elle soutient que la paix constitue un outil indispensable pour arrêter la propagation de la pandémie. Et, l’ICW est devenue la première ONG étendant une réponse sociale au VIH. “RIEN POUR NOUS SANS NOUS”.

L’approche d’ICW Global est celle d’un monde juste et durable où toutes les femmes et filles vivant avec le VIH soient égales et se voient impliquées de manière significative et pleine à tous les niveaux dans les décisions affectant leur vie.

Son rêve est de vivre dans un monde où les femmes positives aient un plein accès aux soins et aux traitements, et qu’elles puissent profiter de tous leurs droits, notamment des droits sexuels, reproductifs, légaux, économiques et de santé générale, indépendamment de notre culture, âge, religion, sexualité, race et statut social ou économique.

NSWP est le Réseau mondial des projets du travail de sexe

sex workersLe Réseau mondial des Projets du Travail de Sexe (NSWP) existe pour défendre la voix des travailleurs du sexe au niveau mondial et relier les réseaux régionaux de défense des droits des travailleurs du sexe, femmes, hommes et transgenres. Il milite pour les droits à la santé et aux services sociaux, la liberté contre les abus et la discrimination, et l’autodétermination des travailleurs du sexe.

Le NSWP effectue un mélange de plaidoyer politique pro-actif et ré-actif pour soutenir les droits humains et des approches fondées sur les preuves pour les travailleurs du sexe, femmes, hommes et transgenres et le renforcement des communautés de travailleurs du sexe. Le réseau travail au niveau local, national et international.

ICASO – Conseil international des ONG de lutte contre le sida

Fondé en 1991, le Conseil international des ONG de lutte contre le sida (ICASO) à comme mission de mobiliser et de soutenir divers organismes communautaires pour construire une réponse mondiale efficace pour mettre fin au sida. Cela se fait dans une vision d’un monde où les personnes vivant avec et affectées par le VIH peuvent profiter de la vie sans stigmatisation, de discrimination et de persécution, et ont accès à la prévention, au traitement et aux soins.

Le réseau ICASO opère au niveau mondial, régional et local, et atteint plus de 100 pays à l’échelle internationale. Le site web du groupe contient beaucoup de ressources, publications et guides disponibles en français.

 

ITPC Coalition internationale de la préparation au traitement (L’International Treatment Preparedness Coalition)

ITPC est le premier mouvement de personnes vivant avec le VIH et de leurs partisans qui sont unis dans la promotion de l’accès au traitement à base communautaire dans le monde. Depuis près d’une décennie, l’ITPC a été engagé dans le plaidoyer de traitement et de l’alphabétisation du traitement; il veille à ce que les PVVIH sont à l’avant-garde de l’élaboration active de leur propre avenir de mener une vie productive.

Vision: Ils travaillent pour assurer une vie longue, plus saine et plus productive pour les personnes vivant avec le VIH, leurs familles, et leurs communautés. Mission: Pour permettre aux communautés dans le besoin à accéder au traitement du VIH.

Ils visent à assurer l’accès universel à la prévention et au traitement lors de co-infection, de soins, de soutien et de prévention de services connexes pour toutes les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), et de plaider pour la participation significative des PVVIH dans les décisions qui affectent leurs vies, celles de leurs familles et leurs communautés. Ils croyent en la solidarité entre les militants à travers les frontières.

(INPUD) – Le Réseau international des personnes qui utilisent des drogues

Le Réseau international des personnes qui utilisent des drogues «The International Network of People who Use Drugs (INPUD)» est un mouvement de personnes qui utilisent des drogues (actuels et anciens) et qui soutiennent la Déclaration de Vancouver. La Déclaration de Vancouver définit leur demande que les droits humains des personnes qui utilisent des drogues doivent être respectés et que des mesures de réduction des risques soient mises en place pour protéger la santé publique et individuelle.

INPUD est une organisation fondée par des pairs au niveau mondial qui vise à promouvoir la santé et de défendre les droits des personnes qui utilisent des drogues. Ils exposent et luttent contre la stigmatisation, la discrimination et la criminalisation des personnes qui utilisent des drogues, son impact sur la santé et les droits de leur communauté. Ils œuvrent d’y parvenir grâce à des processus d’autonomisation et de plaidoyer international.

CLAC — Collaboration pour l’action communautaire et de leadership

clacFondée à Melbourne en 2014, le «Community Action and Leadership Collaborative (CLAC)», la Collaboration pour l’action communautaire et de leadership est une collaboration unique de plusieurs des réseaux ici-dessus.

Les réseaux et leurs filiales au niveau régional se sont réunis et combiné leurs forces pour faciliter une plus grande participation des groupes clés de la population dans les dialogues de pays et de soutenir le développement de programmation de qualité fondé sur les droits et des données probantes axé sur la satisfaction des besoins des populations clés et d’autres groupes vulnérables.

Les partenaires apportent à la collaboration un nombre impressionnant d’outils et de compétences adaptables, y compris: des documents d’information du Fonds mondial spécifiques pour les population clé; une expérience dans le renforcement des capacités pour les populations clés et d’autres organisations de la société civile; des formations pour renforcer les compétences de la collecte de données entre les réseaux des populations clés; et de l’expérience dans l’établissement de partenariats entre les populations clé et les principaux organismes de droits humains.

 

PLUS, Coalition internationale sida

coalitionsidaLes membres fondateurs de PLUS (AIDES en France, ARCAD SIDA au Mali, COCQ-Sida au Québec et ALCS au Maroc) ont en commun une vision de la lutte contre le VIH/sida axée sur une démarche communautaire : ce sont ceux qui vivent avec le VIH/sida qui en parlent le mieux et qui sont les plus à même d’exprimer leurs besoins.

Africagay contre le Sida

africagayAfricagay contre le sida est un réseau d’associations de lutte contre le sida et d’associations identitaires issues de neuf pays d’Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre : Algérie, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal, Tunisie et Togo. Deux associations françaises (AIDES et Sidaction) apporte à ce réseau un soutien technique.

L’objectif d’Africagay contre le sida est de promouvoir l’accès à la prévention et aux soins des Hommes ayant des relations Sexuelles avec des Hommes (HSH) par une approche fondée sur la défense de leurs droits fondamentaux et en s’assurant de la visibilité de la question des homosexuels face au VIH au niveau international.

La plateforme ELSA

plateforme-elsaLa plateforme ELSA (Ensemble Luttons contre le Sida en Afrique) est un collectif de 6 associations françaises, dont l’objectif principal est de renforcer les capacités des acteurs associatifs à lutter contre le VIH/sida en Afrique. Pour cela, ELSA travaille avec un réseau d’environ 80 associations partenaires réparties dans 21 pays d’Afrique francophone.

Annuaire des contacts des associations africaines partenaires d’ELSA. Ce tableau propose les coordonnées des associations africaines partenaires de la plateforme ELSA. Ces associations communautaires de lutte contre le sida en Afrique francophone, sont partenaires d’au moins une des associations membres d’ELSA. Vous pouvez trier les associations par zone géographique, par publics cibles ou par activités.

>Réseaux et financement de base touchant le VIH-SIDA, les gays et autres HSH francophones

 

AfriCASO – Le Conseil Africain des ONG de lutte contre le SIDA

afriCASOAfriCASO est un mécanisme de coordination et représente la voix des organisations de la société civile africaine.

AfriCASO a pour mission de promouvoir et de faciliter le développement de la réponse communautaire au VIH/SIDA à travers le réseautage et le développement de systèmes organisationnels durables pour les ONG, OCB et Groupes de PVVIH.

Sidaction

sidactionSidaction soutient des projets proposant aux personnes vivant avec le VIH une prise en charge globale et couvrant une partie des coûts administratifs et logistiques des associations partenaires.

Concernant les populations exclues, souvent les plus exposées au VIH, comme les minorités sexuelles et de genre, les personnes détenues, les usagers de drogue ou les personnes prostituées, Sidaction agit pour que la santé soit un bien et un droit partagés.

En 2013, 29 projets ont concerné les populations exclues – dont 11 dédiés aux homosexuels – en France et dans le monde. Le rejet et la marginalisation de ces publics mènent à une exclusion du système de santé. Peu dépistés, peu traités, leurs chances sont moindres face au virus.

Les discriminations sont les alliées de l’épidémie ; l’absence de programmes de prévention, d’information, de réduction des risques, d’accès au dépistage et aux soins est un vecteur favorisant le VIH. En Europe de l’Est, les usagers de drogue sont traités comme des criminels au lieu d’être accompagnés et soignés.

En Afrique, l’homosexualité est bien souvent un crime passible de peines de prison, voire de la peine de mort. Plus exposées physiologiquement, les femmes paient aussi le prix de la domination masculine et sont plus atteintes. C’est aussi un combat sur les représentations et leur traduction dans les lois que mène Sidaction. Le soutien de l’association aux personnes qui en ont besoin prend toutes les formes nécessaires pour faire reculer l’épidémie et les stigmatisations.

Programme Homosexualité et VIH

Pour renforcer les compétences des associations africaines qui luttent contre le sida auprès d’un public homosexuel, AIDES et Sidaction ont développé le programme Homosexualité et VIH. Le but: Former les militants subsahariens aux spécificités de la population homosexuelle masculine et leur permettre d’élaborer des méthodes d’intervention adaptées à ce public.

ESTHER

Le gouvernement français a pris l’initiative de mettre en place le programme “Ensemble pour une Solidarité Thérapeutique Hospitalière En Réseau” (ESTHER) avec d’autres partenaires afin de favoriser l’accès aux soins de la santé des personnes vivant avec le VIH/SIDA dans les pays en développement.

Un objectif est le renforcement des capacités de lutte contre le VIH/Sida et les infections associées dans les pays francophones en développement. Cet organisme, qui fait partie du Gouvernement de la France, peut financer des projets développés par les associations qui rencontrent ses objectifs, tels que détaillés dans son site.

La Fondation Rainbow Solidarité

Rainbow solidaritySous l’égide de la Fondation de France, elle lance un appel à projet destiné aux populations gay, lesbienne, bisexuelle et transgenre. Les associations peuvent demander une subvention pour des projets de lutte contre l’homophobie, lobbying, assistance, aide juridique ou psychologique à destination de la communauté LGBT. Les projets spécifiques HIV/SIDA sont exclus. Les subventions sont comprises entre 1000 et 5000€. Les demandes pour cette année sont acceptées avant le 1er septembre 2014.

 

Réseaux de l’Alliance internationale du VIH/SIDA

AllianceLogoCréée en 1993, l’International HIV/AIDS Alliance (l’Alliance) est un partenariat mondial de 33 organisations (organisations de liaison) nationales comprenant un secrétariat international et des bureaux basés au Royaume Uni, aux Etats Unis et en Belgique travaillant à soutenir l’action communautaire contre le SIDA dans les pays en voie de développement. »

Vous pouvez voir le répertoire des associations-membres, et aussi leur liste de centres d’appui régionaux. Pour accéder à un appui technique en Afrique de l’Ouest francophone, mieux de contacter le centre d’appui technique régional au Burkina Faso.

Le gouvernement américain

Il peut offrir des fonds aux associations combattant le HIV/SIDA dans les pays du Sud global. Pour des renseignements supplémentaires, communiquer directement avec l’ambassade américaine la plus près. Demandez de parler avec, ou faites un rendez-vous pour voir un attaché américain de l’ambassade (et non une personne de votre pays qui travaille à l’ambassade.)

>Informations VIH-SIDA en français

CATIE

catie2_logo_frAbonnements et renseignements, toujours disponibles gratuitement en français, CATIE est la source d’information à jour et impartiale sur le VIH et l’hépatite C au Canada. Leur but est de partager les connaissances, les ressources et l’expertise avec les personnes vivant avec le VIH ou l’hépatite C, les communautés à risque, les fournisseurs de soins de santé et les organismes communautaires afin de diminuer la transmission des virus et d’améliorer la qualité de vie.

Vous pourrez en connaître plus long à la page d’accueil de CATIE; ou, pour voir une copie du Journal Vision Positive; ou pour avoir accès aux abonnements gratuits par e-mail (courriel).

 

>Organisations globales  VIH-SIDA
Programmes + Financement

L’ONUSIDA – Le programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (Programmes)

onusidaLa résolution 1994/24 adoptée par l’ECOSOC en juillet 1994 a approuvé la création du Programme commun, coparrainé par les Nations Unies.

La Stratégie de l’ONUSIDA 2011 – 2015, vise à favoriser les progrès mondiaux dans la réalisation des objectifs fixés par les pays en faveur de l’accès universel à la prévention, aux traitements, aux soins et au soutien au VIH, à stopper et renverser la propagation du VIH, et à contribuer à l’accomplissement des Objectifs du Millénaire pour le développement à l’horizon 2015.

Cette Stratégie, qui a été adoptée par le Conseil de coordination du programme, (Conseil gouvernant l’ONUSUDA) permet de positionner la riposte au VIH dans le nouvel environnement international. La riposte au sida est un investissement à long terme. La Stratégie entend ainsi révolutionner la prévention du VIH, accélérer la prochaine phase des traitements, des soins et du soutien, et promouvoir les droits humains et l’égalité des sexes.

 

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (Financement)

Fonds_MondialNon pas un réseau, mais le plus grand mécanisme de financement de programmes contre le VIH-SIDA au niveau global. Le Fonds a été créé en 2002 pour accroître considérablement les ressources réservées à la lutte contre les trois pandémies. Il aide financièrement les gouvernements et des organismes au niveau des pays à financer des programmes visant à réduire les pandémies. La page d’accueil du Fonds vous informe des nouvelles et des annonces.

Si vous désirez voir quelles subventions sont accordées pour un pays, il faut consulter le Portefeuille des bourses (renseignements disponibles seulement en Anglais). Il donne accès tous les détails au sujet de 1 000 programmes dans plus de 140 pays, et le site est généralement à jour. Choisissez le pays, et puis choisissez la liste des projets. Vous pourrez y voir tous les subventions au pays, et voir tous les détails des projets individuels qui pourraient vous toucher afin de voir, par exemple, s’il est supposé avoir un programme de prévention pour les gays et autres HSH dans votre pays, qui est chargé du projet, les rapports des progrès, la composition de votre comité National, et bien d’autres renseignements utiles.

Maintenant disponible en français, les cours de formation  en ligne du Fonds mondial.

Le PEPFAR (Financement et programmes)

PEPFAR Logo

PEPFAR Logo

Le plan de secours du président américain pour le soulagement du SIDA (PEPFAR) est l’initiative du Gouvernement américaine pour aider à sauver les vies de ceux souffrant du VIH/SIDA dans le monde entier. Voir les conseils techniques : Programmes de prévention pour gays et les autres HSH.

Pour les grands organismes et pour les pays travaillant pour les gens vivant avec le VIH/SIDA dans des pays en voie de développement, le programme offre des chaînes d’approvisionnement rentables, fiables, sécurisées et durables capables de sauver des millions de vies.

>Réseaux Juridiques – VIH/sida

Réseau de justice VIH – HIV Justice Network 

hiv-justice-networkLe Réseau de justice VIH est un carrefour de l’information et de plaidoyer au niveau mondial pour les individus et les organisations qui travaillent à mettre fin à l’utilisation inappropriée de la loi pénale pour réglementer et punir les les personnes séropositives.

Réseau juridique canadien VIH/sida.

aidslaw logo Le fait valoir les droits humains des personnes vivant avec le VIH/sida et vulnérables à l’épidémie, au Canada et dans le monde, à l’aide de recherches et d’analyses, de plaidoyer et d’actions en contentieux, d’éducation du public et de mobilisation communautaire.

Ils travaillent à façonner un monde où les droits humains des personnes vivant avec le VIH/sida et autrement affectées par l’épidémie seront respectés, protégés et pleinement appliqués; et où les lois et les politiques favoriseront les efforts de prévention du VIH ainsi que les soins, les traitements et le soutien aux personnes touchées.

>Pour les journalistes citoyens

Un « guide pratique » pour apprentissage autonome

De l’Alliance (l’International HIV/AIDS Alliance), des Correspondants clés, et de LinkUp:

Ce manuel de formation permet d’apporter aux défenseurs de la société civile les bases nécessaires pour devenir des journalistes citoyens. Il rassemble compétences journalistiques et objectifs de plaidoyer pour aider les correspondants clés à partager leurs points de vue et leur expérience avec les décideurs et un public plus large, et ainsi influencer le discours autour du VIH et les questions connexes.

Le manuel présente les fondamentaux du journalisme, par modules individuelles. Par conséquent, les correspondants peuvent rédiger leurs histoires avec précision et en s’appuyant sur une approche journalistique pour accroître leurs chances d’être publiés dans les médias traditionnels.

  • Module 1 : Plaidoyer et médias
  • Module 2 : Rédiger des articles d’actualité
  • Module 3 : L’art de l’interview
  • Module 4 : Journalisme et éthique
  • Module 5 : Les blogs
  • Module 6 : Écrire sur le VIH
  • Module 7 : Santé et droits sexuels et reproductifs
  • Module 8 : Médias sociaux

world_rainbow

Publicités

5 réflexions sur “Ressources et réseaux pour les droits des LGBTI et le VIH/sida

  1. Nous sommes une organisation creee en 2015, denommee PROMOTION DROITS aux NOUVELLES ORIENTATIONS a la recherche des partenaires pour nous appuiyer dans renforcement des capacites et la suventions des nos activites.
    nous avons comme axes d’interventions: la sante sexuelle et reproductive, la promotion et protection des droit et la lutte contre la discrimination, la nouvelle masculinite, la cohabitation pacifique basee sur l’approche d’innavation.
    nous sommes prets a recevoir les orinetation et surtout les renforcement de capacites en matiere de defence de droits des personnes a nouvelle orientation sexuelle…,
    vive le libre choix d’apaternace et d’orientation sexuelles

  2. Pingback: Charlize Theron: Le sida ne fait pas de discrimination lui-même | 76 Crimes en français

  3. ANGELS est une association apolitique, sans but lucratif, qui se veut un mouvement de défenseurs des droits humains de la minorité sexuel LGBTI dans la communauté de refuies oeuvrant dans les pays de la région des grands lacs.
    Créé depuis 2009 en date du 17 juillet et qui a comme :

    a) VISION :
    Créer un environnement sain, uni (sans discrimination quelconque) dans tous les contextes au sein de la communauté des réfugies dans le pays de la région des grands lacs africains en particulier et dans d’autres régions africaines en général.

    b) MISSION :
    Promouvoir les droits des minorités sexuelles au sein de la communauté des réfugiés dans la région de pays des grands lacs africains en particulier et dans d’autres régions africaines en générale.

    Les refugiés vivants en Ouganda comment collaborer avec vous?

    Bibe Kalalu
    President

  4. Rainbow Sunrise Mapambazuko
    Une organisation par et pour les personnes LGBTI basée a Bukavu en l’est de la République Démocratique du Congo.
    Nous œuvrons dans la défense et la promotion des droits de personnes LGBTI, dans la prévention et la prise ne charge du VIH/Sida au sein des personne LGBTI et aussi dans la santé sexuelle et reproductive.

  5. Pingback: Ressources et réseaux pour les droits des LGBTI et le VIH/sida | 76 Crimes en français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s