Amériques

Haïti: Une demande de justice et de courage pour Charlot Jeudy

Vingt et un.e militantes et défenseur.es des droits des personnes LGBTI ont demandé à M. Jovenel Moïse, président d’Haïti, de donner les moyens à la justice haïtienne, afin qu’il y ait une enquête claire impartiale et approfondie quant aux circonstances du décès de Charlot Jeudy, intervenu il y a six mois dans des circonstances extrêmement suspectes.

Source : https://www.ilga-lac.org/

Leur demande a été adressée à travers un courrier transmis le 24 mai dernier, auprès des services de la présidence de la République haïtienne. Pedro Paradiso Sottile, en sa qualité de directeur exécutif d’ILGALAC (the International Lesbian, Gay, Bisexual, Trans and Intersex Association for Latin America and the Caribbean), s’est fait leur porte-voix.

Ci-dessous, se trouve le communiqué de presse d’ILGALAC relatif à l’absence d’enquête quant au décès de Charlot Jeudy, ainsi que le courrier adressé aux services de la présidence de la République haïtienne, afin qu’une enquête impartiale soit enfin diligentée.

Six mois après la mort du militant haïtien Charlot Jeudy

Le 25 novembre 2019, le militant haïtien Charlot Jeudy a été retrouvé mort à son domicile sans que les autorités n’aient encore clarifié les circonstances de son décès. Charlot Jeudy, président de l’organisation Kouraj, était un ardent défenseur des droits humains des personnes LGBTI en Haïti. Son travail, largement reconnu, a commencé au lendemain du tremblement de terre dévastateur de 2010 qui a fait des milliers de morts en Haïti et que les fondamentalistes religieux ont attribué aux masisis, un nom péjoratif pour les hommes homosexuels de l’île. Ces accusations ont conduit à l’exclusion de centaines de personnes LGBTI de l’aide gouvernementale, à leur persécution, à leur stigmatisation et même, dans certains cas, à leur viol.

Dans ce contexte, Charlot Jeudy a fondé Kouraj et a décidé d’élever la voix et de combattre non seulement les leaders homophobes qui mettaient en danger la vie des personnes LGBTI, mais aussi tout un système de croyances qui défendait et même validait l’exclusion, la discrimination et la haine envers la communauté LGBTI. En tant que défenseurs des droits de l’homme, nous ne devons pas renoncer à leur lutte pour les plus délaissés, ni à la recherche de la vérité autour de leur mort.

Six mois après sa mort, ILGALAC a envoyé une lettre au Président d’Haïti, M. Jovenel Moïse, lui demandant de prendre les mesures nécessaires pour clarifier les circonstances de la mort de Charlot Jeudy.

Ils ont également signé le courrier d’ILGALAC :

  1. Joel SIMPSON, Directeur général de SASOD Guyana.
  2. Colin STEWART, fondateur du blog Erasing 76 Crimes.
  3. Céline FAURE, Présidente de KAP Caraïbe.
  4. Hetera ESTIMPHIL, Presidente de KOURAJ.
  5. Moïse MANOEL, Doctorant en sociologie sur le champ des homophobies, Laboratoire CRILLASH, Université des Antilles.
  6. Dominique ST VIL, Coordinateur général de l’OTRAH.
  7. Djennifer MERCER, militante.
  8. Kenita Placide , executive director, Eastern Caribbean Alliance for Diversity and Equality (ECADE).
  9. Viviane MELYON DE FRANCE, Présidente d’Amalgame Humanis.
  10. Alexa D V. HOFFMANN, Director of Trans Advocacy & Agitation Barbados (TAAB)
  11. Lydie SIWSANKER, Présidente de Ma Différence – LGBT.
  12. Robert SIMON, président de Solidarité Internationale LGBTQI.
  13. Cesar CIGLIUTTI, presidente Comunidad Homosexual Argentina.
  14. Steven KUZAN, militant.
  15. Williamson BELFORT, militant.
  16. Kami MATHIASIN, militant.
  17. Emilio VILLAFUERTE, Director fundador de valientes de Corazon, Ecuador.
  18. Florencia PALTRINIERI, Coordinadora Conurbanes por la Diversidad, Argentina.
  19. Bianka RODRIGUEZ, presidenta COMCAVIS, El Salvador.
  20. David ARUQUIPA PÉREZ, Presidente directorio Comunidad Diversidad, Estado Plurinacional de Bolivia.
  21. Beto DE JESUS, Instituto Edson Neris, Director Ejecutivo, Brasil

M. Jovenel Moïse, président d’Haïti (Photo de VOA par Wikimedia Commons)

Texte du courrier adressé auprès de M. Jovenel Moïse, président d’Haïti, par Pedro Paradiso Sottile, directeur exécutif d’ILGALAC.

Monsieur le Président de la République
Jovenel MOISE

Buenos Aires, le 25 mai 2020
Objet : Enquête sur les circonstances du décès de Charlot JEUDY

Monsieur le Président,

Le 25 novembre 2019, Charlot JEUDY a été retrouvé mort à son domicile dans des circonstances extrêmement suspectes. M. JEUDY était un défenseur des droits des personnes lesbiennes, bisexuelles, gays, transgenres et intersexuelles (LGBTI). Son travail était reconnu non seulement en Haïti mais aussi par la communauté internationale des droits de l’homme.

Six mois après sa mort soudaine et inexpliquée, les résultats de l’autopsie demeurent inconnus, tout comme le degré d’avancement de l’enquête menée par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Le manque de connaissance des circonstances de ce décès envoie un message d’impunité pour les agresseurs de personnes LGBTI et met en danger l’intégrité physique des défenseurs des droits de l’homme qui continuent à travailler en Haïti.

Nous savons qu’en raison de son engagement envers la communauté, M. JEUDY avait été précédemment menacé et était la cible de personnes homophobes. Le fait qu’il ait été victime de représailles et ait été tué à cause de ses engagements ou de son orientation sexuelle est une hypothèse très forte que votre gouvernement doit s’engager à clarifier.

L’Association internationale des gays, lesbiennes, bisexuels, trans et intersexuels d’Amérique latine et des Caraïbes (ILGALAC) réitère sa demande, formulée le 26 novembre, aux services d’enquête haïtiens de mener une enquête approfondie sur les circonstances entourant l’éventuel meurtre de M. Charlot JEUDY et à l’État haïtien de fournir tous les moyens qui sont à sa disposition pour que des informations actualisées et précises soient fournies sur l’avancement de l’enquête et que des résultats soient rapidement obtenus.

S’il est confirmé que Charlot JEUDY a été assassiné, nous demandons que les auteurs de ce crime homophobe soient rapidement identifiés et traduits en justice. La République d’Haïti doit démontrer que ses citoyens LGBTI ont pleinement accès à la justice et ont les garanties de vivre leur vie en toute dignité et ne seront pas tués en raison de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre ou de leurs caractéristiques sexuelles.

Enfin, nous demandons instamment à l’État haïtien de protéger les autres défenseurs des droits LGBTI en Haïti : une mort de plus serait inacceptable pour l’État de droit et confirmerait les pires craintes pour la communauté LGBTI.

Dans un tweet du 26 novembre dernier, vous avez déclaré que vous déploriez la mort de Charlot JEUDY et que vous espériez que “les causes de sa mort soient rapidement éclaircies” : nous partageons votre souhait, Monsieur le Président, et nous espérons que ces déclarations ne sont pas seulement l’expression des vœux pieux mais que votre volonté et votre autorité seront mises à profit pour résoudre les circonstances de cette mort tragique. Le triomphe de l’impunité est toujours une défaite pour l’État et ses citoyens et implique d’ignorer l’engagement exemplaire de Charlot JEUDY tout au long de sa vie et son héritage.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos respectueuses salutations.

Pedro Paradiso Sottile

Directeur exécutif
ILGALAC

2 réflexions sur “Haïti: Une demande de justice et de courage pour Charlot Jeudy

  1. Charlot Jeudy était une personne bien, un ami, un confident, un conseiller, un leader pour les droits de tous (spécialement pour les personnes LGBTIQ+) et un papa pour la communauté LGBTIQ+ en Haiti. Je crois que le gouvernement haitien n’a aucun droits de laisser sa mort passer ainsi, on doit faire les suivis nécéssaires. Haut et Fort la communauté LGBTIQ+ en Haiti demande justice pour notre papa Charlot Jeudy

  2. Nous qui font Partis de la communauté LGHTIQ+ en haiti demande justice pour Charlot Jeudy notre frère,notre leader, notre Papa.

Répondre à Denis Junior Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.