Afrique

Cameroun : les 23 de Yaoundé libérés ce soir

Après leur arrestation le 11 mai 2018 hommes soupçonnés d’homosexualité 23 gardés à vue au Secrétariat d’Etat de la Défense « SED » du Cameroun sont libérés ce dimanche 13 Mai 2018 aux environs de 18 heures.

Yaoundé's Essos district by night. (Photo courtesy of Camer.be)
La nuit dans le quartier Essos à Yaoundé (Photo de Camer.be)

Par Steeves Winner

La rumeur dans la ville de Yaoundé n’a pas tardé à remplir les réseaux de discussion: Les 23 présumés retenus au secrétariat d’Etat à la défense du Cameroun depuis le 11 mai 2018 ont pu regagner la liberté.

Les détenus avaient été raflés par la gendarmerie camerounaise lors d’une expédition de chasse des hommes gais aux au quartier Essos et Emombo.

Inquiétés pour plusieurs motifs soit défaut de carte nationale d’identité, détention de stupéfiants et homosexualité. Les enquêtes ont suivi leur cours et des conclusions plutôt positives ont été prises.

Selon Max (un pseudonyme), l’un des 23 libérés :

« Nous avons été auditionnés à plusieurs reprises. Malgré les menaces des gendarmes, nous avons gardé notre sang-froid. Nous avons été brutalisés mais au final libérés » .

Il s’agit du résultat de travail des organisations identitaires du Cameroun telles que la Cameroonian Foundation for AIDS, Humanity First Cameroun, Alternatives-Cameroun et surtout la présence salutaire de Maitre Saskia Ditisheim des Avocats Sans Frontière Suisse.

L’histoire des arrestations est ici: Cameroun : 25 personnes aux arrêts (12 mai 2018)

Un appel pour les détenus est ici: Campagne: Libérez les 23 de Yaoundé. 13 mai 2018)

Steeves Winner, l’auteur de cet article, est un activiste pour les droits LGBTI au Cameroun qui écrit sous un pseudonyme. Le contacter à steeves.w@yahoo.com.

Il commente:

Le respect des droits humains ne se confirme que dans leur accomplissement. Alors, tous à l’œuvre pour la protection de tous.

Publicités

2 réflexions sur “Cameroun : les 23 de Yaoundé libérés ce soir

  1. Pingback: Campagne: Libérez les 23 de Yaoundé. (Pour partager!) | 76 Crimes en français

  2. Pingback: Agression homophobe de 2 militantes lesbiennes au Cameroun | 76 Crimes en français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s