Afrique subsaharienne

Cameroun: « RELOVE ! »

Plus de 500 personnes se sont réunies pendant trois jours à Douala au Cameroun et ont échangé sur les nouvelles méthodes de lutte contre le VIH/sida et les violences sexistes contre les femmes et les personnes transgenre.

Un exposant informant sur les nouvelles techniques de dépistage au «RELOVE»

Par Courtney Stans

Le «RELOVE» a été organisé par Alternatives-Cameroun, l’association de défense des droits des personnes LGBTI et de lutte contre le sida, pour sensibiliser les personnes de la communauté LGBTQ+ sur leurs droits sociaux et les MST.

Il comprenait plusieurs tables rondes et des propositions de dépistage du VIH/sida. Les séances du«RELOVE» se sont déroulées du 25 au 27 novembre au centre médical de la police de Douala.

Le «RELOVE» a eu lieu pendant la Journée internationale contre les violence faites aux femmes (le 25 novembre) et s’enregistrait dans le mois de lutte contre le VIH/sida au Cameroun.

L’événement avait comme objectif de mettre en relief le manque de visibilité de la communauté LGBTQ+ dans la sphère sociale dans la lutte contre le VIH/sida mais également de diffuser de l’information sur les infections sexuelles transmissibles et les violences basées sur le genre auprès des populations concernées notamment les MSM, les personnes transgenres, les usagers de drogues et les travailleuses de sexes.

Dans le cadre de la foire de santé, de nombreux organismes ont aidé à monter des stands de sensibilisation. Plusieurs organisations ont répondu à l’appel comme par exemple : Humanity First Cameroun, Affirmatives Action, Horizons Femmes, Transamical et CAMNAFAW. Elles ont pu accompagner les participants et mettre en avant leur expertise en donnant des conseils, en proposant des soins et en distribuant de la documentation de sensibilisation.

Les 4 grands thèmes de l’événement :

  • La présentation de la “PrEP” comme nouvelle formule de prévention contre le VIH..
  • La présentation du “violentomètre” comme nouvelle capsule de dépistage et comme mesure de violence dans le cadre d’une relation amoureuse (technique présentant une série de comportements spécifiques menant à la violence domestique).
  • La présentation de “La banalisation du Cercle de la Sexualité” (outil présentant la complexité de la sexualité humaine. Il est nécessaire car la sexualité est tabou dans la majorité des sociétés africaines)
  • La présentation de l’approche proctologique visant à la prise en charge des pathologies anale.

Les intervenants et les participants de «RELOVE» venaient de tous les horizons, ils sont : des acteurs des forces de maintien de l’ordre, des prestataires de santé, des étudiants, des chercheurs, des enseignants, des chefs traditionnels, des acteurs de la chaîne judiciaire, des acteurs religieux etc. Le «RELOVE» a reçu un public hétérogène qui a su échanger et partager malgré leurs différences pendant trois conférences portant sur les problématiques abordées précédemment.

Selon un participant :

« Cet évènement est salutaire et devrait être organisé régulièrement pour faire vivre la communauté LGBTQ+ au Cameroun. Il contribue notamment à lutte contre le VIH.

« Aujourd’hui, les personnes LGBTQ+ rencontrent de nombreux problèmes de santé, nous devons les accompagner dans leurs parcours médical et leur apporter tout notre soutien. Aujourd’hui, la proctologie est encore tabou dans les formations sanitaires alors qu’elle est pourtant nécessaire. »

Sous la couverture des médias mobilisés pour l’occasion, Alternatives-Cameroun a su prouver que la société camerounaise est forte, dynamique et unie.

Les participants au «RELOVE» étaient encouragés à maintenir une distance sociale pour limiter la propagation du Covid-19.

L’auteure de cet article, Courtney Stans, est une journaliste camerounaise qui écrit sous un pseudonyme. Contactez-la à info@76crimes.com.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.