Afrique

2 homosexuels aux arrêts après avoir abrité 2 garçons sans-abri

Après qu’ils accueillent deux jeunes garçons sans abri dans leur domicile et entretiennent des rapports sexuels avec eux, deux hommes homosexuels se retrouvent aux arrêts dans la ville de Buea.

Buea se trouve dans la côte sud-ouest du Cameroun, juste à l'ouest de la capitale économique de Douala.

Buea se trouve dans la côte sud-ouest du Cameroun, juste à l’ouest de la capitale économique de Douala.

Par Steeves Winner

Milo (un pseudonyme) est un homme homosexuel bien au-dessus de la majorité et réside dans la ville de Buea au Cameroun. Titulaire d’une activité financière, il a à son actif un appartement où il vit tout seul.

Dans la semaine du 25 juin, Milo accueille deux jeunes garçons mineurs sans abri qu’il a d’ailleurs remarqué dans la rue. Après proposition, il ramena les deux garçons à son appartement.

Très vite, Milo fait appel à son ami Typo (aussi un pseudonyme), lui informant de la présence des deux garçons mineurs dans son domicile. Voilà comment les deux complices entretiennent des rapports sexuels avec les deux garçons mineurs.

Une semaine passée, Milo informe les enfants qu’ils doivent libérer les lieux. Mais en retour, les enfants n’ayant nulle part où aller se retrouvent coincés devant le fait.

C’est alors que le 3 juillet, les garçons regagnent le dehors sans savoir où passer la nuit. Ils se mettent alors à parcourir les rues de la ville en pleine nuit quand la police les interpelle.

Notons que la ville de Buea se retrouve dans la zone anglophone actuellement concernée par  la crise anglophone. De ce fait, elle est sous embargo et bénéficie d’une forte présence des autorités des forces de maintien de l’ordre.

En pleine interrogation par lesdits policiers, les jeunes garçons finissent par cracher le morceau : « nous étions chez un monsieur qui a couché avec nous ».

Sur le coup, les policiers demandent le domicile de Milo, qui est très vite appréhendé et passe aux aveux sans contrainte aucune. Au cours de son interrogation se déroulant dans son domicile, ce dernier finit par citer son complice Typo.

Sans lui donner l’objet de l’appel, Milo invite Typo à le rejoindre. Quand il arrive chez Milo, Typo est très surpris et est à son tour appréhendé. Tous les deux sont conduits au commissariat et les deux garçons mineurs sont libérés.

En ce moment, les deux hommes croupissent dans les geôles du commissariat pour homosexualité et abus à la pudeur sur mineur après être passés aux aveux.

Mais plus aucune nouvelle des deux mineurs.

Steeves Winner, l’auteur de cet article, est un activiste pour les droits LGBTI au Cameroun qui écrit sous un pseudonyme. Le contacter à steeves.w@yahoo.com.

Articles connexes:

Publicités

3 réflexions sur “2 homosexuels aux arrêts après avoir abrité 2 garçons sans-abri

  1. Pingback: Cameroun : Victime de rejet familial à cause de son orientation sexuelle | 76 Crimes en français

  2. Pingback: Cameroun : une lesbienne sous le collimateur de la police | 76 Crimes en français

  3. Pingback: Cameroun : Arrestation de 3 personnes homosexuelles à Buea | 76 Crimes en français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s