Afrique

Comment aider 3 victimes d’homophobie? Messages (et un peu d’argent)

Des défenseurs des droits des homosexuels dans le nord du Cameroun se préparent à nouveau à rendre visite aux victimes de l’homophobie avec de la nourriture offerte par de généreux lecteurs de ce blog. Ce que les activistes n’ont pas encore livré: des messages d’encouragement.

Graphique de la campagne de financement du projet Not Alone / Pas Seul dans le nord du Cameroun.

Graphique de la campagne de financement du projet Not Alone / Pas Seul dans le nord du Cameroun.

Dans la section des commentaires, veuillez ajouter des messages édifiants pour ces trois prisonniers gays musulmans, qui sont isolés de la société conservatrice musulmane qui les entoure. Vos messages seront envoyés aux activistes de l’Association Jeunes Solidaires de Garoua, au Cameroun, qui les livreront avec la nourriture.

De tels messages sont la raison pour laquelle cette initiative s’appelle le projet Not Alone / Pas Seul.

Un peu plus du soutien financier est également toujours nécessaire, car le projet manque toujours du montant nécessaire pour payer les livraisons au-delà de mars aux prisonniers, qui doivent autrement se débrouiller avec un seul petit repas par jour.

Veuillez envisager de soutenir ce projet avec un petit don récurrent chaque mois. Les peines de deux des trois prisonniers — Ibrahim et Abdoulaziz — s’étendent sur des années; la sentence d’Ismaël prendra fin en juillet.

Plusieurs donateurs se sont inscrits pour faire de modestes dons mensuels récurrents. C’est le moyen le plus fiable d’assurer des livraisons continues. Pour faire des dons récurrents, accédez au compte du projet sur DonorBox. (Vous pouvez arrêter ces paiements à tout moment.)

Si vous souhaitez faire immédiatement un don unique, vous pouvez le faire:

  • Sur Facebook (Cliquez sur le bouton «Faire un don» à l’adresse https://www.facebook.com/saintpaulfound/). Veuillez envoyer un message à info@saintpaulsfoundation.org pour indiquer que le don est destiné au projet Pas Seul / Not Alone.
  • Par PayPal.com (sur le compte de la fondation à stpaulsfdr@gmail.com. Veuillez à nouveau envoyer un message à info@saintpaulsfoundation.org l’informant que le don est destiné au projet Pas Seul / Not Alone.) ou
  • Avec un chèque envoyé à la Fondation Saint-Paul, 21 Marseille, Laguna Niguel CA 92677 USA. S’il vous plaît écrivez « Pas Seul / Pas Seul » sur la ligne de mémo.

Après leurs premières visites aux prisons en janvier, les militants de l’AJSG ont déclaré que les prisonniers étaient encouragés par le soutien manifesté, mais souffraient encore:

RAPPORT DES VISITES DANS LES PRISONS

Suite à la réception du financement provenant de 76crimes [et la fondation St. Paul], l’Association Jeunes Solidaires de Garoua a effectué 2 visites dont une à la prison de Guider et l’autre dans la prison de Tcholliré.

Ces visites étaient effectuées par M. et A. [militants d’AJSG].

Prison-bars-with-Ibrahim-2.jpg

Prison de Guider — le 8 janvier 2019

IBRAHIM et ABDOULAZIZ

Pour les deux prisonniers de Guider, ils se portent bien coté santé et ont un moral assez fort pour faire face à cette difficulté. à notre arrivée, ils étaient ravis et ils nous ont fait comprendre que c’était une première visite officielle depuis des années qu’ils sont en prison.

À part AJSG et des amis à eux qui venaient souvent les voir, voici une autre chance pour eux de savoir qu’on pense à eux dans le monde et que les personnes les aident sans les juger.

Ils disent que la majorité de leur temps est consacré à regarder la télévision dans leur local (chambre) car pour survivre en prison, il faut être loin des problèmes et surtout être humble. C’est par ce comportement qu’on peut se faire certains amis comme des prisonniers non-musulmans qui leur comprennent et les acceptent malgré leur motif de condamnation.

La prière est la clé de la paix en prison car seul Allah peut nous protéger alors nous prions sans cesse lorsque l’occasion se présente.
Prison-bars-with-Abdelaziz-2.jpg

En réalité́, ils nous arrivent de penser surtout à notre sortie de prison et des défis qui nous attendent une fois dehors. Qu’est-ce qu’on fera de notre vie ?

Ils disent que la nourriture en prison c’est du riz mélangé́ au maïs mais seulement ce n’est pas bien cuisiné et ça donne les maladies. Alors nous en mangeons souvent car on n’a pas vraiment le choix.

Les deux prisonniers ont reçu :

2 paires de babouches, 2 sacs de riz, savon et détergent, arachide, papier hygiénique, huile de cuisine et huile de toilette, pate alimentaire, sel, tomate, cube

À la fin de la visite, les deux prisonniers étaient très contents mais tristes de se séparer de nous. Ils ont remercié tous les donateurs et surtout 76crimes. Notons que la visite s’est déroulée dans un petit coin de la prison loin des regards des autres prisonniers.

Prison de Tcholliré — le 9 janvier 2019

ISMAËL

Le 9 janvier nous sommes allés à la prison de Tcholliré rendre visite à Ismaël.

[Il a été arrêté pour homosexualité en juin 2016. Depuis le 1er février 2019, il a purgé une peine de trois ans d’emprisonnement pour une durée de six mois. Il doit être libéré en août.]

Ayant connu trop de difficultés à entrer à la prison suite aux cérémonies internes qui s’y tenaient, c’est aux environs de 15 heures que nous avons pu rencontrer Ismaël grâce à un gardien de prison qui nous a favorisé en échange de l’argent.

À notre arrivée, la ration était constituée de 1 paire de babouches, 1 sac de riz, 5 savons et détergent, arachide, 5 papiers hygiéniques, 1 bidon d’huile de cuisine et huile de toilette, 5 paquets de pate alimentaire, sel, tomate, cube.

Après quelques temps d’attente, on nous dit qu’Ismaël est malade et se trouve à l’infirmerie. Ismaël nous apprendra alors qu’il souffre d’une grosse migraine due au mal d’yeux. Le médecin de l’hôpital lui a conseillé de rencontrer un ophtalmologue pour des examens d’une valeur de 47.000 FCFA [72 euros] mais n’ayant pas de moyens, il n’arrive pas à se faire soigner.

Ensuite, il devrait aussi acheter des lunettes médicales mais il ignore le prix car il devrait d’abord faire les examens afin de définir quel type de lunette lui faudra-t-il.

[Après avoir appris la situation d’Ismaël, un partisan aux états-Unis lui a donné de l’argent pour un examen de la vue et des lunettes.]

Au départ des activistes ; sa ration alimentaire a été laissée à l’infirmerie auprès de lui. Il a juste remercié pour le geste tout tristement.

Articles précédents sur les trois prisonniers:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.