Moyen Orient / Afrique du Nord

Nouvelle coalition tunisienne lutte pour les droits LGBTQI

tunisia-periodic-review-290-feb-2017En Tunisie, 20 associations militantes — LGBTQI et alliées s’unissaient hier dans une nouvelle coalition pour revendiquer les droits humains des Tunisien(ne)s LGBTQI.

rapporte:

En Tunisie, les associations LGBTQI s’unissent pour internationaliser la lutte pour leurs droits

L'annonce du rapporte sur les droits des personnes LGBTQI en Tunisie.

L’annonce du rapporte sur les droits des personnes LGBTQI en Tunisie.

« Historique », c’est par ce mot que les associations LGBTQI (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) en Tunisie qualifient leur union pour présenter un rapport sur la situation des personnes LGBTQI en Tunisie qui sera soumis à l’occasion du prochain Examen Périodique Universel de la Tunisie devant le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies prévu en mai 2017.

Et dans une salle comble, dans un moment d’union et de communion inédit, devant un parterre de militants et de sympathisants tunisiens et étrangers, rythmé par des applaudissements enthousiasmés, que la coalition composée des ONG Damj, Mawjoudin, Chouf, Shams et collectif Kelmty avec le soutien de EuroMed Droits et de la fondation Heinrich Boll et en présence des 13 autres organisations co-signataires du rapport, a dévoilé, mardi le 21 février, un compte rendu détaillé dudit rapport.

Le mot d’ordre: abolir l’article 230 du code pénal, article criminalisant l’homosexualité ainsi que les articles 226 bis, 228 et de 231 relatifs à l’attentat à la pudeur, au racolage et prostitution qui servent d’épée Damoclès sur les personnes homosexuelles.

Après un rappel des faits marquants qui soulignent la discrimination à l’égard de Tunisiens pour leur orientation sexuelle, de l’affaire Marwen, les six jeunes de Kairouan passant par la récente affaire des transsexuelles à Sousse, etc, la coalition revient sur les autres formes de violences, vécues dans l’ombre comme un lot quotidien. L’accès aux soins, à la justice, au travail, à l’éducation, les propos haineux diffusés par les figures médiatiques ou politiques, le test anal, les délits de faciès pratiqués par certains policiers, etc, les transgressions constatées contre ces droits fondamentaux garantis par la Constitution sont multiples.

En lire plus: « En Tunisie, les associations LGBTQI s’unissent pour internationaliser la lutte pour leurs droits » (22 février 2017, HuffPo Mahgreb)

Articles connexes récents dans ce blog:

Autre article connexe:

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Nouvelle coalition tunisienne lutte pour les droits LGBTQI

  1. Pingback: Tunisie : les associations LGBTQI s’unissent pour internationaliser la lutte pour leurs droits | infos LGBT

  2. Pingback: Tunisie: 8 mois de prison pour homosexualité | 76 Crimes en français

  3. Pingback: « Être homophobe n’est pas révolutionnaire » – Les luttes LGBTIQ dans l’orbite du processus révolutionnaire arabe (Seconde partie) | Entre les lignes entre les mots

  4. Pingback: Au Liban, une campagne pour la santé LGBT | 76 Crimes en français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s