Moyen Orient / Afrique du Nord

Répression des LGBTI égyptiens: 77 arrestations depuis octobre

Publié le 23 mai 2014

par Colin Stewart, rédaction en français par Denis LeBlanc

Click on the image for the blog’s list of 168+ people in prison or awaiting trial for homosexuality.

Cliquez sur l’image pour la liste du blog des 168+ personnes en prison ou en attente de jugement pour l’homosexualité. (Cette liste n’a pas encore été mis à jour pour inclure les nouvelles arrestations rapportées dans cet article.)

Des militants égyptiens rapportent que 77 personnes, ou plus, ont été arrêtés par la police sur des accusations liées à l’homosexualité depuis le mois d’octobre dernier.

L’Initiative égyptienne pour les droits personnels (Egyptian Initiative for Personal Rights – EIPR) un  groupe de militants, a rapporté ces arrestations:

Décembre 2013 – Deux arrêtés portant des vêtements de femmes à Hurgada.

Février 2014 – Trois arrêtés portant des vêtements de femmes à la discothèque de Hurgada.

Mars 2014 – Cinq – six arrêtés, parmi eux, un homosexuel et un transsexuel à Mohandiseen.

Mars 2014 – Neuf étudiants arrêtés dans un appartement à Alexandrie.

Avril 2014 – Deux jeunes arrêtés portant des vêtements de femme dans une discothèque à Hurgada.

Avril 2014 – Arrestation d’un homme, Ahmed, pendant qu’il marchait dans un parc public, portant des vêtements de femmes.

Mai 2014 – Cinq arrêtés dans un appartement à Nasr City sur des accusations de conduite corrompue.

Mai 2014 – Six arrêtés : parmi eux plusieurs transsexuels en appartement à Héliopolis; deux auraient apparemment le VIH. EIPR a commenté que:

«Notre préoccupation ici n’est pas uniquement motivé par les abus dont les personnes arrêtées peuvent faire face aux postes de police ou par la durée de leur détention – ce qui n’est pas négligeable – mais aussi l’augmentation du niveau de l’hostilité sociale contre eux, les menaces qu’ils recevraient de leurs familles, et la perte éventuelle de leur emploi et de leur résidence.»

Le militant / commentateur Scott Long dit dans son blog, A Paper Bird :

 «Ce qui est propre à ces arrestations n’est pas autant leur ampleur que l’intensité singulière des agressions sur l’intimité et la vie privée. La police casse dans les maisons et les appartements de la population et puis ils saisissent ceux et celles dont le délit principal est que leurs vêtements et cheveux sont différents.»

English: Egyptian Initiative for Personal Righ...

(Photo de Wikipedia)

Le rapport de l’EIPR comprenait également plusieurs des arrestations et peines de prison décrits précédemment dans ce blog:

Octobre 2013 – Quatorze arrêtés dans des bains à  Marg. (Rapporté dans ce blog : «Seeking public approval, Egyptian police arrest 14 for gay sex»)

Novembre 2013 – Dix arrêtés à la fête dans un quartier résidentiel. (Rapporté dans ce blog : «Egypt: 4 sentenced to 3-8 years on gay sex charges »).  Un des accusés de sexe masculin a été condamné à neuf ans de prison; les autres accusés de sexe masculin, à trois ans. Une femme a été acquittée.

Avril 2014 –  Quatre arrêtés; parmi eux, deux transsexuels, en appartement à Nasr City. Un accusé a été condamné à huit ans de prison; les autres, à trois ans. (Rapporté dans ce blog : « Egypt: 4 sentenced to 3-8 years on gay sex charges. »)

Le rapport de l’EIPR mentionne aussi un incident antérieur :

Novembre 2012 – Sept arrêtés dans un appartement à Nasr City.

Des militants égyptiens demandent aux partisans de s’abstenir de protestations publiques contre l’Égypte ou de messages publics diplomatiques au gouvernement égyptien, car ceci pourrait aggraver la situation.

Ils encouragent les partisans de demander aux gouvernements de soulever des questions en privé et de faire pression sur des sites web les plus populaires  et sur les applications telles que Grindr, Facebook et WhatsApp pour soulever la question de la sécurité de leurs utilisateurs, puisque ces sites peuvent être utilisés pour cibler les personnes LGBT.

Pour plus d’informations, voir l’article complet au blog A Paper Bird: « Brutal gender crackdown in Egypt: The tomorrows that never came. »

Publicités

5 réflexions sur “Répression des LGBTI égyptiens: 77 arrestations depuis octobre

  1. Pingback: Mesures de répression en Égypte: Pourquoi maintenant ? | 76 CRIMES

  2. Pingback: Comment la loi sur la «débauche» introduit la répression en Égypte | 76 CRIMES

  3. Pingback: Comment la loi sur la «débauche» introduit la répression en Égypte | 76 Crimes en français

  4. Pingback: Mesures de répression en Égypte: Pourquoi maintenant ? | 76 Crimes en français

  5. Pingback: La police égyptienne traque la communauté LGBT sur Internet | 76 Crimes en français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s