Afrique

Dites non: 5 examens anaux proposés à Dschang au Cameroun

Le palais de justice de Dschang au Cameroun propose des examens anaux pour les 5 hommes incarcérés depuis le 20 avril pour motif de suspicion d’homosexualité.

Une botte piétinant un drapeau arc-en-ciel -- une image utilisée par des partisans des hommes emprisonnés au Cameroun.

Une botte piétinant un drapeau arc-en-ciel — une image utilisée par des partisans des defenseurs emprisonnés au Cameroun.

François Waffo Lele, président – fondateur de l’association Avenir Jeune de l’Ouest (AJO), écrit aujourd’hui au sujet de ses cinq collègues incarcérés:

« Nous voici rendu au huitième jour d’incarcération de nos pairs. Il ressort du palais de justice de Dschang, que les incarcérés seront soumis à un examen anal cet après-midi même. Nous en appelons donc à l’urgence de tous les partenaires et alliés afin que ces examens forcés n’aient pas lieu. Je vous remercie ».

Un Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire a noté que ces examens « entrepris de force, ont en eux-mêmes un caractère intrusif et y portent atteinte aux droits corporels de la personne en vertu des droits humains ».

L’association Human Rights Watch le qualifie: « une peine digne du Moyen Âge, avec une atteinte flagrante à [la] vie privée et à [l’]intégrité corporelle » .

Articles connexes dans ce blog:

Publicités

Une réflexion sur “Dites non: 5 examens anaux proposés à Dschang au Cameroun

  1. Pingback: Libérés au Cameroun : les 5 défenseurs détenus pendant 6 jours | 76 Crimes en français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.