Afrique/Afrique subsaharienne

Cameroun : Reprise des arrestations anti-gay, 7 nouveaux cas

Par Colin Stewart et Dominique Menoga

Logo de Camfaids

Logo de Camfaids

La brigade de la gendarmerie de Kondegui à Yaoundé a arrêté sept personnes pour des infractions liées à l’homosexualité hier (le 1 octobre) après une descente musclée. Les arrestations auraient eu lieu après que les officiers de gendarmerie aient trouvé « des hommes en flagrant délit d’homosexualité et la prostitution » , disent-ils.

Ce récit de l’incident a été fourni par les responsables de la cellule juridique de CAMFAIDS, une association camerounaise de lutte contre le VIH/Sida et la promotion des droits de l’homme. Ils étaient allés s’informer auprès de l’officier en charge de cette affaire et s’enquérir de l’état des personnes arrêtées.

Les gendarmes ont effectué cette descente musclée près de la mairie du quartier de Kondengui, au domicile appartenant à une personne soupçonnée d’homosexualité (ici identifié par le nom XX.)

Pendant le rafle, le dénommé XX à réussi à s’enfuir par le toit de son domicile, évitant ainsi l’arrestation. Ses sept amis ont été arrêtés.

Au passé, ces sept personnes, arrêtées pour motif de proxénétisme, prostitution et flagrant délit, avaient déjà été détenues à la prison centrale de Kondengui pour sensiblement les mêmes motifs.

La cellule juridique de CAMFAIDS s’est informée auprès de Donatus Sembé, l’officier en charge de l’affaire. Ce dernier a affirmé que la gendarmerie ne négociera pas pour libérer ces personnes qui devront être présentés devant le procureur. Le dénommé XX est un récidiviste, a affirmé l’officier Sembé, qui a déjà été impliqué dans des affaires d’homosexualité.

Les voisins de XX avaient alerté la gendarmerie que son domicile était fréquenté par des hommes efféminés supposés homosexuels. La gendarmerie avait alors pisté ces personnes jusqu’à ce qu’elles se regroupent afin de les arrêter ensemble, a affirmé l’officier Sembé. La gendarmerie aurait brisé la porte et trouvé ces personnes en flagrant délit de pratique homosexuelle, Sembé a affirmé.

Selon la cellule juridique de CAMFAIDS, l’officier Sembé aurait déclaré :

« Les lesbiennes, les homosexuels, les hommes qui couchent avec les hommes, les femmes qui couchent avec les femmes, les hommes efféminés… tout cela est réprimé par la loi. Il n’y aura pas de négociation possible au niveau de notre service, cette affaire sera réglée par la justice. Ce sont des personnes animées par un esprit diabolique » .

Les responsables de la cellule juridique de CAMFAIDS ont également rencontré les détenus à la gendarmerie de Kondengui, où ils ont apporté un soutien psychologique, social et alimentaire (pains tartinés et jus) aux personnes arrêtés.

Cet évènement survint après une longue période d’absence d’arrestation des personnes supposées ou réelles homosexuelles à Yaoundé.

Pour rappel, le Cameroun est à ce jour encore connu comme un des premiers pays au monde champion ou la pratique homosexuelles est pénalement puni d’un emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de 20.000 à 200.000 francs «toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe» .

Dominique Menoga, le président de CAMFAIDS, est un défenseur des droits de l’homme et un militant activiste gay africain francophone.

Publicités

5 réflexions sur “Cameroun : Reprise des arrestations anti-gay, 7 nouveaux cas

  1. Pingback: Au Cameroun, 7 détenus ont été libérés | 76 Crimes en français

  2. Pingback: Au Cameroun, 7 détenus ont été libérés | 76 CRIMES

  3. Pingback: 2 petites pays éliminent leurs lois anti gay: Palau, Sao Tomé | 76 CRIMES

  4. Pingback: 2 petites pays éliminent leurs lois anti gay: Palau, Sao Tomé | 76 Crimes en français

  5. Pingback: 2 petits pays éliminent leurs lois anti gay: Palau, Sao Tomé | 76 CRIMES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s