Afrique subsaharienne/Commentaire

Pour changer la société, révélez-vous en famille et aux amis

Rédaction en français: Denis LeBlanc.
(Also published in English)

Anna, militante lesbienne de la Zambie, discute de l’importance pour les personnes LGBTI de se révéler en tant qu’homosexuels à leurs familles et amis comme une étape déterminante pour la reconnaissance des droits des personnes LGBTI en société:

Couleurs de l'arc en ciel sur des lignes de vêtements. (Photo de Steven Gruber, Pinterest)

Couleurs de l’arc en ciel sur des lignes de vêtements. (Photo de Steven Gruber, Pinterest)

Révolution dans la famille

Je vais être honnête : j’ai renoncé à l’idée que tout au long de ma vie, le gouvernement zambien va faire des changements fondamentaux de politique afin de reconnaître et de protéger les droits des LGBTI Zambiens. Cependant, je n’ai pas abandonné l’idée du changement social.

Je crois sincèrement que si nous, la communauté des LGBTI, faisons un effort, nous pouvons influencer les mentalités et les attitudes des gens dans nos vies : notre famille et amis.

Un exemple personnel : Avant de me révéler en tant que lesbienne, les membres de ma famille étaient indifférents ou hostiles envers les personnes homosexuelles. Maintenant, mes frères et sœurs ont effectivement pris parti dans l’égalité des LGBTI et militent de leur manière. Ma mère est beaucoup moins hostile et largement moins dégoûtée même si elle pense toujours que je vais en enfer. En fait, elle est passée de dire que nous sommes des mauvaises personnes qui allons détruire la société, à penser que ce n’est vraiment pas de ses affaires ce que nous faisons avec nos vies. Ce n’est pas une conclusion heureuse, mais c’est du progrès.

Je crois en l’éducation et à ouvrir le cœur des gens et c’est ce que j’ai fait avec les membres de ma famille. J’ai tout simplement parlé avec eux. J’essaie de ne pas être trop argumentative (car ceci les rends défensifs et risque de fermer la discussion). Je présente des faits. Je fais appel à leur humanité et leur bon sens. Je les entends. Je les défie. Ils me questionnent. Parfois, nous sommes d’accord, parfois nous sommes d’accord d’être en désaccord.

Qu’est-ce qui se passerait si toutes les personnes LGBTI en Zambie auraient ces conversations avec leur famille ou leurs amis?

Maintenant, je comprends que ce n’est pas facile. Je suis très chanceuse que ma famille ne m’a pas reniée, ou battue, ou dénoncée à la police. Malheureusement, c’est la réalité pour la plupart des Zambiens LGBTI.

Mais je pense que nous devons essayer puisque c’est notre seul espoir de transformer notre pays.

Qu’en pensez-vous? Est-il possible d’avoir ces conversations? Les familles zambiennes sont-elles trop conservatrices pour comprendre ce genre de discussion? Qu’est-ce qui vous en empêche? Avez-vous peur qu’un entretien pourrait vous faire perdre tout? Avez-vous essayé et échoué?

Partagez vos pensées et expériences aux commentaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s