Afrique subsaharienne

Cameroun : tentative d’agression et expulsion d’un défenseur des personnes LGBTI

Par Courtney Stans

Un défenseur des personnes LGBTI, travaillant au sein de l’organisation identitaire se fait violemment expulser de son domicile par son bailleur après une tentative d’agression de trois inconnus l’accusant d’être un homosexuel et promoteur de cette pratique qu’il qualifie d’obscène.

(La scène se passe dans la nuit du 17 aout 2021 aux environs de 23 heures lorsque le nommé MYR (un pseudonyme) regagne son domicile après une journée de travail accentué au sein de l’organisation Alternatives-Cameroun dans la ville de Yaoundé où il occupe le poste de DIC Manager.

Etant allongé sur son lit, il entend des bruits au niveau de la porte d’entrée. Il aperçoit trois individus de la fenêtre armés de couteaux et autre matériel voulant défoncer sa porte. Face à cette situation, il lance les cris de détresse pour avertir les voisins mais à sa grande surprise, personne n’ose le secourir.

Les agresseurs commencent à lancer des paroles : « sale pédé, on va te montrer, tu vas trouver ce que tu cherches dans ce quartier. Ta place n’es pas ici, tu paieras de ta vie ».

Logo d'Alternatives Cameroun
Logo d’Alternatives Cameroun

Au fil d’un moment, les trois agresseurs ne parvenant pas à ouvrir la porte, ils s’en vont sans aucune crainte.

C’est alors que MYR s’en alla directement interpeller son bailleur résidant tout près de lui pour lui faire part de la situation. Mais à sa grande surprise, ce dernier se met en colère contre lui : « ma maison n’est pas un refuge pour les homosexuels, il faut libérer le plus tôt possible sinon tu verras ce qui t’arrivera ».

Dans cette impasse, MYR regagne son domicile tout choqué et entreprend de porter une plainte auprès des forces de maintien de l’ordre le lendemain pour dénoncer cette tentative d’agression et cette expulsion.

Malheureusement, la plainte tarde à prospérer et la situation s’envenime davantage avec les voisins qui ne lui adressent plus la parole, la suspension d’eau, câble et électricité dans son appartement.

MYR a besoin de l’aide pour changer de cadre de vie.

L’auteure de cet article, Courtney Stans, est une journaliste camerounaise qui écrit sous un pseudonyme. Contactez-la à info@76crimes.com.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.