Afrique subsaharienne

Cameroun : les défenseurs, bientôt en fête

Le 15 juillet de chaque année, les défenseurs des droits humains au Cameroun se mobilisent grandement pour souligner la Journée du défenseur des droits humains qui commémore les violences et violations qui leur sont faites dans le cadre de leurs missions.

Des militants se réunissent pour préparer la Journée du défenseur des droits humains (15 juillet) au Cameroun. (Photo de Courtney Stans)

Par Courtney Stans

Depuis le 15 juillet 2013, la Journée commémorative des violences et violations faites aux défenseurs des droits humains au Cameroun est une tranche de réflexion introspective mais surtout d’interpellation des acteurs étatiques sur les violences que subissent les défenseurs des droits humains dans la société camerounaise.

La mort, ou plutôt l’assassinat, du journaliste et activiste Eric Ohena Lembembe demeure une tache indélébile pour ces défenseurs des personnes LGBTI qui jusqu’à ces jours vivent toujours ce traumatisme jamais réparé par l’Etat du Cameroun.

Rassemblement préparatoire pour la marche soutenant les défenseurs des droits humains au Cameroun le 15 juillet 2015. (Photo de CAMFAIDS)

Juillet 2015 — CAMFAIDS a organisé cette marche soutenant les défenseurs des droits humains au Cameroun. (Photo de CAMFAIDS)

 

La marche pacifique des défenseurs des droits humains au Cameroun. (Photo de Facebook)

Juillet 2016 — La marche pacifique des défenseurs des droits humains au Cameroun. (Photo de Facebook)

Cet évènement tant attendu que préparé par les défenseurs de toutes les chapelles est une opportunité de se mettre ensemble afin de manifester pour l’amélioration des conditions de vie des défenseurs, mieux encore leur reconnaissance par l’Etat du Cameroun.

Célébré pour la toute première fois par l’organisation identitaire Cameroonian Foundation for AIDS (« CAMFAIDS »), cet évènement deviendra routinière et fera alors l’objet de maintes sollicitations. Le RECAP+, qui est un réseau des organisations de personnes vivant avec le VIH, soutiendra l’organisation de 2019 et Défenseurs Sans Frontières celle de 2020.

Du fait de la pandémie  de la COVID-19, entre les activités numériques au programme et les activités de renforcement de plaidoyer en personne sous le strict respect des mesures barrières, le thème de cette année portera sur : « le Défenseur des droits humains face aux nouveaux défis  COVID-19 » .

Alors du 13 au 15 juillet prochain, toute la communauté des défenseurs des droits humains sera réunie autour d’une voix, celle de la justice pour les leurs emprisonnés, torturés, intimidés et exclus de la société.

Courtney Stans ajoute:

Le défenseur est un notable de la société, alors respect et reconnaissance au notable.

Bonne fête aux valeureux défenseurs du Cameroun !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.