Afrique subsaharienne

L’ouverture officielle du centre Alternatives-Cameroun à Yaoundé

L’association Alternatives-Cameroun, fondeé à Douala, a ouvert un centre dans la ville de Yaoundé pour des raisons de plaidoyer pour le respect des droits humains et la lutte contre le VIH/Sida.

Le nouveau centre Alternatives-Cameroun (Photo d'Alternatives-Cameroun)

Le nouveau centre Alternatives-Cameroun à Yaoundé. (Photo d’Alternatives-Cameroun)

Par Courtney Stans

Réputée première organisation identitaire du Cameroun depuis 2005 date de sa création. ALTERNATIVES – CAMEROUN qui a connu la gouverne de plusieurs têtes de liste à l’instar du docteur Steve Nemande est aujourd’hui sous le label du directeur Franz MANANGA. Elle a longtemps gagné en expérience mais aussi en notoriété à travers son centre médical communautaire dénommé Centre Acces situé à Douala.

Orientée dans la lutte contre le VIH/Sida combinée aux infections sexuellement transmissibles (IST) avec un bras séculier sur la défense des droits humains au profit des personnes LGBTI mais aussi usagers de drogues injectables et travailleurs de sexe.

Logo d'Alternatives Cameroun

Logo d’Alternatives Cameroun

Longtemps implantée dans la ville de Douala elle a pris des ailes pour la ville de Yaoundé afin de mettre un accent sur le plaidoyer mais aussi la lutte contre le VIH/Sida dans cette grande partie du pays.

Les choses commencent alors à se dessiner en janvier 2018 alors qu’un point focal Yaoundé est recruté pour des besoins de plaidoyer auprès des partenaires étatiques, techniques et diplomatiques.

Portant tout se concrétise en janvier 2020 avec l’ouverture officielle du centre ALTERNATIVES-CAMEROUN à Yaoundé au quartier BIYEM ASSI réputé pour la forte présence de la cible LGBTI mais aussi usagers de drogues injectables et travailleurs de sexe.

Après un recrutement massif d’un staff dynamique et très engagé, ALTERNATIVES-CAMEROUN lance aujourd’hui ses premières actions concrètes dans la prévention et la prise en charge des infections sexuellement transmissibles (IST) et VIH dans la ville de Yaoundé. Elle a environ 14 employés, y compris des medecins, pairs educateurs et conseillers psychosociaux.

Selon l’un des responsables rencontrés : «  AC est une grande organisation qui se démarque d’année en année de par sa compétivité mais aussi son engagement communautaire qui ne cesse de grandir. C’est toujours un réel défi et même un exploit de découvrir des nouveaux défis. »

Alternatives-Cameroun invite les membres de la communauté à se prévaloir des services offerts:

 Toute une chaleureuse équipe est déjà en place de lundi à vendredi (09h-18h) pour vous accueillir et vos offrir:

  • Des conseils sur votre santé sexuelle et autres
  • Un appui en cas de violences basées sur le genre
  • Un service de prévention et d’accompagnement VIH
  • Et tout un tas d’autres services à découvrir sur place.

Si tu y es, n’hésites pas d’aller faire un tour.

Courtney Sans ajoute:

Nous souhaitons juste une bonne chance et courage à ALTERNATIVES-CAMEROUN pour son nouveau lit de Yaoundé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.