Afrique

Site internet pour protéger les HSH et les TS en Côte d’Ivoire

Image du site internet ProtectionPourTous.ci

Image du site internet ProtectionPourTous.ci

www.protectionpourtous.ci : tel est le site internet mis en place en Côte d’Ivoire pour rapporter les violences contre les populations clés dans la lutte contre le VIH/SIDA, notamment les Hommes ayant des rapports Sexuels avec d’autres Hommes (HSH) et les Travailleurs et Travailleuses de sexe (TS). Ce site internet a été mis en place depuis 2016 par le Programme National de Lutte contre le SIDA (PNLS), et le site est administré par la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme (LIDHO) depuis janvier 2017.

En Côte d’Ivoire, les dernières études estiment le taux de prévalence général au VIH à 3.7% alors que cette prévalence est estimée à 11, 4% chez les (TS) et à jusqu’à 29,3% chez les HSH. Ce fort taux de prévalence chez les TS et chez les HSH s’expliquent beaucoup par la difficulté que ces populations ont à accéder aux soinx de santé à cause de la stigmatisation, des discriminations et autres violations des droits humains dont elles sont couramment victimes. Par exemple, 22% des HSH disent ne pas fréquenter les centres de santé de peur que leur pratique sexuelle soit découverte. La peur d’avoir sa pratique sexuelle dévoilée s’explique par le fait que 38,5% de HSH disent avoir été victimes d’harcèlement et de chantage du fait d’être HSH. àIl y a même une situation où des forces de l’ordre ont directement empêchées un HSH de prendre ses antirétroviraux. C’est l’histoire de Solo, histoire relatée dans le « Rapport sur la situation des droits humains des personnes LGBTI en Côte d’Ivoire ». Ce rapport a été présenté lors de la 59è session de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) en octobre 2016 à Banjul.

Le lien entre infection au VIH et violation des droits humains des HSH et des TS étant réel, le PNLS a donc mis à disposition le site internet www.protectionpourtous.ci afin de permettre aux HSH et aux TS de dénoncer, en toute sécurité, les violations des droits humains dont ils sont victimes. La LIDHO est chargée de mettre en place un système d’assistance juridique et judiciaire pour le suivi des violations des droits fondamentaux des HSH et des TS qui seront rapportées sur le site www.protectionpourtous.ci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s