Afrique subsaharienne/International

20 ème conférence ICASA au RWANDA

Par Steeve Winner

La Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) est un évènement majeur de la lutte contre le VIH qui se tient tous les 2 ans. Les 2 langues d’usage de cette conférence sont l’anglais et le français, ce critère linguistique explique le système d’alternance entre pays anglophones et francophones, parmi les pays retenus pour le déroulement de ce sommet international.

La tenue de la Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA 2019) au Palais des Congrès de Kigali, au Rwanda, du 2 au 7 décembre 2019 a représenté une opportunité de mettre en évidence la diversité de la pandémie dans la région africaine ainsi que les réponses et les solutions à y apporter. Dans un contexte de résurgence de nouvelles infections en Afrique subsaharienne, il est impératif pour le continent de s’appuyer sur la dynamique des avancées scientifiques récentes ainsi que sur un plaidoyer qui répondra à une mobilisation des ressources internes et endogènes.

ICASA est un rassemblement pan-continental qui réunit durant une semaine, scientifiques, leaders politiques, activistes, accompagnants, personnes vivant avec le VIH et d’autres personnalités issues de la société civile, se sentant séroconcernées pour mettre fin à la pandémie. ICASA est un formidable atout pour mutualiser les énergies dans l’objectif de mettre fin à la pandémie du sida d’ici 2030.

Des avancées significatives ont été exposées sur la PreP (prophylaxie pré-exposition) qui est un antirétroviral à destination des personnes séronégatives pour leur empêcher d’être infecté par le VIH. L’autre grande avancée dont il a été question est le HPTN (HIV Prévention Trials Network) ou réseau d’essai de prévention du VIH, littéralement en français. Ce dernier a enregistré des évolutions importantes, notamment avec un antirétroviral administré à titre préventif sous forme de vaccin. Il s’adresse à des personnes séronégatives, avec une posologie de l’ordre d’une vaccination tous les 6 mois.

Au cours de cette conférence, plus de 10000 délégués de près de 150 pays, dont 200 journalistes, ont fait le déplacement. 200 sessions ont eu lieu avec près de 578 conférenciers qui étaient présents. 

ICASA 2019 a été un immense succès

Plusieurs organisations camerounaises étaient présentes durant l’événement, notamment ALTERNATIVES CAMEROUN, HUMANITY FIRST CAMEROUN, AFFIRMATIVE ACTION, ALL CONDOMS, RECAP+, AFASO…

Le prochaine conférence pan-continentale se tiendra en Ouganda en 2021.

Steeves Winner, l’auteur de cet article, est un activiste pour les droits LGBTI au Cameroun qui écrit sous un pseudonyme. Contactez le à steeves.w@yahoo.com.

Moïse Manoel, le rédacteur de cet article, vit entre la Guyane française et Paramaribo au Suriname où il effectue ses recherches. Il est en doctorat de sociologie de l’Université des Antilles. Son champ d’études et de recherches sont les homophobies et les néocolonialités dans l’aire du Plateau des Guyanes en Amérique du Sud.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.