Afrique subsaharienne

Cameroun : un travail reconnu

Le 10 décembre dernier, à l’occasion de la journée mondiale des droits de l’homme, l’ambassade du CANADA  au Cameroun a reconnu le mérite, l’engagement et la détermination d’un vaillant défenseur des droits des personnes LGBTI à la personne de Michel ENGAMA, Président de la CAMFAIDS mais également de la Plateforme UNITY.

Michel Engama (à droite) reçoit les félicitations de Lorraine Anderson, haut-commissaire du Canada au Cameroun.

Par Courtney Stans

Le 10 décembre, Journée mondiale des droits de l’homme, Lorraine Anderson, haut-commissaire du Canada au Cameroun, a déclaré : « Il est important de commémorer cette journée, le 10 décembre, et les lauréats que nous avons choisis en sont le reflet. Ils ont travaillé afin de promouvoir la dignité et la justice au Cameroun. »

Elle a ajouté: «  le Haut-Commissariat du Canada travaillera dur avec ses partenaires afin de faire la différence au Cameroun ».

Le Haut Commissariat du Canada a écrit aussi sur Twitter :

« À l’occasion de la Journée internationale des Droits de la personne, nous avons célébré l’important travail accompli par les défenseurs des Droits de la personne!

« La Haute-commissaire Lorraine Anderson était fière de reconnaître les efforts remarquables de Tilder Kumichii Ndichia (GeED [Gender Empowerment and Development]) et Michel Engama (CAMFAIDS) pour promouvoir et protéger les Droits de la personne pour le bien de tous. #StandUp4HumanRights« 

Camfaids a publié cette déclaration :

UN PRIX OXYGENE POUR UN HUMBLE ET TEMERAIRE DEFENSEUR DES DROITS HUMAINS Michel Engama

Logo de CAMFAIDS

Á l’occasion de la 74e édition de la journée des droits humains, Michel Engama, président du conseil d’administration de la CAMFAIDS et président de la plateforme Unity, reçoit le prix honorifique des droits humains 2022 du Canada, prix Irwin Cotler des droits humains.

Une réelle bouffée d’oxygène pour le travail parfois méconnu qu’effectue malgré, les difficultés, les défenseur(e)s des droits humains au Cameroun.

Une réelle joie pour toute l’équipe CAMFAIDS qui ne cessent de prendre des risques au quotidien pour promouvoir et respecter les droits humains pour tous et surtout,  ceux des Minorités Sexuelles et de Genre en particulier et qui voit en ce prix un fruit du travail abattu.

Sur Facebook, Michel Engama ne s’est pas concentré sur lui-même mais sur la manière dont Camfaids a observé la Journée mondiale des droits de l’homme:

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE L’HOMME

Il a été célébré ce vendredi 10 décembre 2022 la 74e journée internationale des droits Humains sous le thème: « DIGNITÉ , LIBERTÉ ET JUSTICE POUR TOUS ».

A cet effet, plusieurs activités prévues par la CAMFAIDS ont été mises en œuvre notamment:

– Une émission radio ;

– Une table ronde,

– Un match des incollables;

– Une parade de fierté,

– Des prestations artistiques (danses, karaoké, etc…).

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont répondues présentes à notre invitation!

Cher.e.s CAMFAIDNAUTES, chaque jour notre but est de vous faciliter une assistance juridique de qualité et adaptée à vos conditions, en travaillant toujours au plus près de vous.

Nous convenons au vu de cela que la tâche est énorme et ce n’est qu’ensemble (Gouvernement, acteurs communautaires et populations) que nous pourrons arriver à stopper les injustices et lutter pour la restauration des droits des personnes deshumanisées en toute confidentialité et professionnalisme pour répondre à tous vos besoins dans les domaines des droits humains, de la santé et du genre.

N’hésitez jamais à nous solliciter en cas de besoin.

Courtney Stans ajoute:

Reconnu pour son abnégation au travail, Michel ENGAMA est un vaillant soldat des droits de l’homme au Cameroun. Depuis la création de la CAMFAIDS en début 2011 dans la ville de Yaoundé au Cameroun.

Résilient et engagé, il a fait de la lutte contre le VIH mais aussi contre les inégalités à l’instar des arrestations arbitraires, des agressions physiques et verbales et même des rejets familiaux sa raison de vivre.

La déshumanisation et la désinformation engendrent les plus grandes difficultés pour les personnes vulnérables pourtant, il a toujours su les soutenir, les accueillir, les encadrer.

« Pour prévenir et empêcher les discriminations, il est temps d’agir »  cela a toujours été sa vision.

 Ce Défenseur des droits fait avancer la connaissance et ses travaux permettant d’objectiver les inégalités de traitement et les rapports de domination ainsi que les préjugés qui, dans l’emploi en particulier, compromettent gravement l’égalité en dignité et en droits que la loi impose quelles que soient les caractéristiques personnelles et les différences de situation.

Quelle plus belle « victoire » pour notre mission dans ce domaine que la reconnaissance d’un travail bien fait pour une cause si sensible à condamner les discriminations homophobes que subissent ces personnes sans-droits

Je souhaite et je l’anticipe que les nouvelles générations relèvent la bannière des droits de l’homme et des droits fondamentaux à l’orée d’un nouveau cycle historique dont ils seront les pionniers.Mais aussi, que s’ouvrent de nouveaux espaces de liberté tels que l’amélioration du statut légal des défenseurs dans le monde entier.

Les alertes que le Défenseur des droits lance n’ont pas d’autre ambition que d’entretenir la flamme et de maintenir un haut niveau de conscience de ces enjeux vitaux pour nos démocraties et libertés.Aujourd’hui, les questionnements les plus aigüs et les plus polémiques sont en relation avec notre compétence en matière de déontologie de la sécurité.

Mon premier souhait est que notre mission à cet égard soir bien comprise et admise.

Courage et Reconnaissance !!!

L’auteure de cette article, Courtney Stans, est une journaliste camerounaise qui écrit sous un pseudonyme. Contactez-la à info@76crimes.com.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.