Afrique subsaharienne

Cameroun : agressé pour son travail

A cause de son travail en direction des personnes LGBTI au sein de l’organisation Alternatives-Cameroun, un infirmier se fait violenté par ses voisins qui le traitent d’homosexuel.

Une scène du quartier Nkolfoulou à Yaoundé, au Cameroun, qui est la partie de la ville où HFY vivait jusqu’à son expulsion.

Par Courtney Stans

Infirmier à Alternatives Cameroun Yaoundé depuis 4 ans , HYF a été agressé par un voisin dans la nuit du 1er aout dans son domicile à NKOLFOULOU-Yaoundé alors qu’il rentrait accompagner un bénéficiaire MSM venu le rencontrer pour ses problèmes de santé anale.

Le problème commence le 19 juillet 2022, étant un personnel de prise en charge de la santé anale,   il est remarqué lors des formations en proctologie par un bénéficiaire de même quartier que lui.

Il déclare : « Je reçois alors les visites répétées (parfois manquées) des bénéficiaires à mon domicile. Ce qui ne laisse pas les voisins indifférents car ces bénéficiaires (visiteurs) sont identifiés au quartier comme étant des homosexuels ».

À un moment donné les voix ont commencé à s’élever autour de ces visites disent-ils curieuses, accusant HYF de ramener les pédés dans la cité. Bien qu’il leur expliquait qu’il s’agissait des patients dans le besoin d’une assistante médicale, personne n’osait le croire.

Il continue : «  Le 1er aout dernier, alors que je rentrais accompagner un bénéficiaire, mon voisin me traita alors de pédé. Sans tarder, je lui ai retourné cette injure, d’où l’agression dans mon salon à coups de bâton ».

Actuellement, il a des traumatismes corporels et sa machine a été cassée ainsi qu’une somme de 20 000 francs CFA déposée sur la table au moment de l’agression a été emportée. Le bailleur, à la suite des faits, lui demande de libérer sa maison pour ne pas polluer l’atmosphère des autres locataires, malgré la plainte déposée au commissariat pour agression.

L’auteure de cet article, Courtney Stans, est une journaliste camerounaise qui écrit sous un pseudonyme. Contactez-la à info@76crimes.com.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.