Afrique subsaharienne

Cameroun : La Journée Internationale des Défenseurs des Droits Humains sous l’auspice de la COVID-19 cette année

On en est à la 6 ème édition de la Journée Internationale des Défenseurs des Droits Humains, cette année au Cameroun. Une édition placée sous l’auspice de la COVID-19, à présent.

Des défenseurs des droits se détendent après une conférence-débat relative à la COVID-19. (Photo de Courtney Stans)

Par Courtney Stans

La 6 ème édition de la Journée Internationale des Défenseurs des Droits Humains a été riche en couleurs et en initiatives, cette année à Yaoundé. Le contexte de crise sanitaire a fortement impacté le déroulement de cet évènement porté par l’ONG Défenseurs sans frontières (DSF).

D’ailleurs le contexte autour de la COVID-19 a été le thème principal de la conférence-débat : « le défenseur des droits humains à l’ère de la Covid 19 ». Les réflexions se sont succédées autour de la protection et de la reconnaissance du travail des défenseurs des droits humains au Cameroun, dans une atmosphère ponctuée de playdoyers vibrants, scandés au milieu de l’auditoire.

Plusieurs organisations de défense des droits humains de toutes obédiences étaient représentées, notamment Alternatives-Cameroun, CAMFAIDS, Humanity First Cameroun, Affirmative Action, Sourire de Femmes, ASCAUPEV, EMPOWER Cameroun, RENATA, CNDHL…

La journée s’est déroulée autour de deux ateliers, l’un portant sur la rédaction d’une pétition visant à mieux faire reconnaître le statut de défenseur des droits et l’autre portant sur un plaidoyer en faveur de la protection et de la sécurité des personnes qui agissent en faveur des droits humains.

Stéphane Aboa, coordinateur exécutif de Défenseurs sans frontières, interviewé par Équinoxe TV.

La présence des medias : télévision, radio et presse écrite a suscité un regain d’intérêt pour cette manifestation associative. Les medias suivants étaient présents pour assurer une couverture de l’évènement : Équinoxe TV et STV, Amplitude FM , Magic FM mais aussi Afrique Premier et Mutation.

A la fin des ateliers, la pétition et le texte du plaidoyer en faveur d’une meilleure protection des défenseurs des droits ont été remis à Madame la secrétaire générale de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés qui avait fait le déplacement pour l’occasion. Elle a accordé de son temps pour entrevoir quelques amorces de solutions aux questions soulevées par l’auditoire.

Cette journée d’échanges s’est achevée par une excursion en groupe, afin de souffler un peu en cette belle fin de journée, avant de nouveaux challenges qui ne manqueront pas de rythmer les prochains mois.

Vive la Journée Internationale des Défenseurs des Droits Humains !!

Lien connexe:

Conférence débat du 15 juillet sur Covid-19 et les défenseurs des droits humains. (Photo par Courtney Stans)

Conférence-débat du 15 juillet 2020 sur « le défenseur des droits humains à l’ère de la Covid 19 ». (Photo de Courtney Stans)


L’auteure de cet article, Courtney Stans, est une journaliste camerounaise qui écrit sous un pseudonyme. Contactez-la à info@76crimes.com.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.