Afrique/Afrique subsaharienne

Le Tchad rejoint la liste des 77 pays avec des lois anti-LGBT

L'emplacement du Tchad en Afrique du Centre-Nord (Carte par Wikimedia Commons)

L’emplacement du Tchad en Afrique du Centre-Nord (Carte par Wikimedia Commons)

Le parlement du Tchad a adopté un nouveau Code pénal dans lequel l’activité homosexuelle est pénalisée.

Selon les données que nous avons recu, cette action — à supposer qu’elle ne soit pas bloquée par le président du pays — augmente à 77 le nombre de pays ayant des lois contre l’homosexualité.

Par ailleurs, le décompte de pays ayant adopté des lois anti-homosexuelles a atteint 73, selon une version mise à jour de l’ILGA, l’Association internationale des lesbiennes, gays, bisexuels, personnes trans et personnes intersexuées.

La nouvelle loi du Tchad prévoit que les personnes condamnées à une amende et un sursis.

Hamid Mahamat Dahalob, ministre de la Justice, garde des Sceaux chargé des droits humains, dit : « Dans la dernière version du Code qui est adopté par notre Parlement, l’homosexualité est légèrement pénalisée. La peine est allégée, c’est une peine pécuniaire. C’est un sursis, par exemple. »

On le pose la question: On n’ira plus en prison pour homosexualité, mais on risquera d’être frappé d’amendes ?

Il répond: « Oui, si, on peut l’interpréter aussi comme ça » .

Que veut dire « La peine est allégée » ? Elle est moins répressive que le texte proposé et rejeté  en 2014 — dans lequel l’homosexualité serait punie des peines de 15 à 20 ans de prison et une amende de 50 000 à 500 000 francs CFA (76 à 762 euros).

La variance entre la liste de ce blog et la liste d’ILGA est expliquée dans l’article «79 pays avec des lois anti-homosexuelles » .

Delwa Kassiré Coumakoye (Photo du Journal Du Tchad)

Delwa Kassiré Coumakoye (Photo du Journal Du Tchad)

Le site de nouvelles TchadInfos.com rapporte que plusieurs députés parlementaires voulaient faire de l’homosexualité un crime, mais il a été classé comme contravention. En tant que contravention, il peut être traité par un tribunal de police où par un audience correctionnel, plutôt que par un procès en Cour criminelle.

Delwa Kassiré Coumakoye, ancien Premier ministre du Tchad et actuel député, dit:

« L’homosexualité est condamnée par toutes les religions. On n’a pas à pardonner quelque chose que Dieu même rejette, parce que les Occidentaux ont dit ceci, cela… »

Articles connexes:

 

Publicités

Une réflexion sur “Le Tchad rejoint la liste des 77 pays avec des lois anti-LGBT

  1. Pingback: En Tunisie, encore des arrestations; cette fois, 2 jeunes | 76 Crimes en français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s