Afrique subsaharienne

Cameroun: Avec de l’aide de l’ambassade israélienne, la CAMFAIDS peut désormais mieux lutter contre le sida

L’ambassade d’Israël au Cameroun travaille avec le centre d’accueil de CAMFAIDS pour améliorer l’accueil des malades et proposer de nouvelles méthodes de traitement du VIH/sida à Yaoundé.

Isi Yanouka, l’ambassadeur d’Israël au Cameroun, visite le centre d’accueil de CAMFAIDS.

Par Courtney Stans

Isi Yanouka, l’ambassadeur d’Israël au Cameroun

La CAMFAIDS (Cameroonian Foundation for AIDS) est une organisation communautaire de lutte contre les IST/VIH-sida, elle a pour objectif de sensibiliser la population camerounaise sur le VIH/SIDA et de défendre les droits humains fondamentaux relatifs à la santé sexuelle et reproductive. Elle a reçu de l’équipement de diagnostic de l’État d’Israël et peut désormais secourir les membres de la communauté LGBTI en leur offrant des services de santé liés au VIH. Les personnes LGBTI dépendent généralement des cliniques de santé camerounaise. Ils sont souvent discriminés à l’accueil à cause de leur orientation sexuelle et sont stigmatisés par le personnel de santé qui les décourage à poursuivre leur traitement.

Le 3 décembre, l’ambassadeur israélien Isi Yanouka a officiellement présenté le nouvel équipement de laboratoire de pointe dédié à la CAMFAIDS. Cet équipement comprend : un spectrophotomètre, un lit de consultation, une table de prélèvement, intrants et réactifs, une lampe d’appoint, un pèse personne etc.

Cette initiative a été chaleureusement saluée par tous les membres de l’organisation. En effet, ces derniers rencontraient de grandes difficultés économiques et logistiques pour accompagner les populations les plus à risque et pour mener cette lutte contre les IST/VIH-SIDA. Avant l’intervention de l’ambassade, la CAMFAIDS était dans l’incapacité d’offrir un service diversifié et de qualité au sein de ses locaux. Elle a vu son plateau technique s’améliorer grâce aux dons israéliens.

Nickel Liwandi, directeur exécutif de CAMFAIDS

« Le spectrophotomètre offert par l’ambassade d’Israël vient renforcer de façon considérable notre plateau technique. Cet appareil va permettre de réaliser pas moins de 35 examens en matière de biochimie nécessaires pour l’accompagnement de personnes que nous prenons en charge dans le cadre de la riposte contre le VIH/SIDA », a indiqué Nickel Rachid Liwandi, directeur exécutif de CAMFAIDS.

Ce dernier s’est réjoui de cet outil d’analyses médicales. Désormais, les bénéficiaires ne seront plus obligés de recourir aux services publics où ils sont souvent discriminés voire humiliés. Ces patients n’avaient aucun suivi médical car ils n’osaient plus se rendre dans les cliniques.

« Les populations pouvant bénéficier d’un test de dépistage au VIH devaient être référencées auprès des formations sanitaires partenaires. Cette pratique avait des limites car le taux de nos bénéficiaires entre le centre et la Formation sanitaire a baissé de près de 40% et c’est pour palier à cela que s’est rapidement posé le problème d’offrir des tests de dépistages sur site », a-t-il renchéri avant de préciser que les examens seront gratuits pour leurs bénéficiaires. Cependant, un prix promotionnel minime sera fixé pour le grand public (il servira à la maintenance de l’appareil).

Michel Engama, le PCA de CAMFAIDS, a salué l’accompagnement diplomatique israélien, fruit de la bonne santé de la coopération entre ce pays du Moyen-Orient et le Cameroun.

L’ambassade d’Israël et la MASHAV (l’agence israélienne pour la Coopération Internationale au Développement) travaillent de concert avec la CAMFAIDS depuis 2018.

Ce partenariat s’est traduit par l’envoi de deux employés de l’association en Israël pour un stage sur l’entreprenariat social et l’aide à l’ouverture d’un laboratoire communautaire au sein de la CAMFAIDS.

La CAMFAIDS s’est forgée une réputation, ses partenaires tant nationaux qu internationaux lui font confiance dans son domaine d’intervention : la santé sexuelle et reproductive (SSR) et les droits humains et le plaidoyer (DHP).

Courtney Stans, l’auteur de cet article, est une journaliste camerounaise qui écrit sous un pseudonyme. Contactez-la à info@76crimes.com.

Une réflexion sur “Cameroun: Avec de l’aide de l’ambassade israélienne, la CAMFAIDS peut désormais mieux lutter contre le sida

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.