Afrique

Éjecté par sa famille, puis accueilli de nouveau. Comment?

Quand une famille homophobe expulse leur fils gay, l’histoire peut avoir une fin heureuse. Comment cela est-il arrivé ?

Par Steeve Winner

La localisation de Douala au Cameroun.

La localisation de Yaoundé au Cameroun.

Voici l’histoire de la sensibilisation d’un père sur le ressenti de son fils.

(Tous les noms dans cet article sont des pseudonymes.)

Barleys, un jeune élève, ayant fait une révélation sincère relative à son ressenti intérieur à son proche voisin et ami, a carrément été jeté à la porte par sa marraine sous le regard muet de son papa.

Sur ce coup, Joss  demande à son père Louis, de permettre à Barleys de passer la nuit chez eux.

Louis, très ému par la triste situation de ce dernier, donne son d’accord.

Heureusement pour Barleys, Louis est un psychologue qui pourrait utiliser sa formation pour l’aider à rétablir ses relations avec sa famille très choquée et homophobe.

Le 17 février, le lendemain matin après son expulsion, Louis et Joss  ramènent Barleys auprès de sa famille. Arrivés sur les lieux, l’atmosphère est morose et les regards interrogateurs.

Louis demande à rencontrer le papa de Barleys, qui s’appele Sim. Quelques temps après, ce dernier arrive accompagné de sa femme, affichant tous les deux un air inquiet. Sans plus attendre, après civilité, Louis demande le motif de l’expulsion du petit Barleys à ses parents.

Très hésitant, Sim témoigne que leur petit serait homosexuel et ils ont juste agi sur le coup de la colère.

En réponse, Louis fait comprendre aux parents qu’il s’agit juste d’un enfant, d’un être humain qui a besoin de comprendre simplement ce qui lui arrive.

Le ressenti sexuel est propre à chaque individu alors ce n’est qu’un aspect de la sexualité, dit Louis.

Par contre, à ce moment — dans l’adolescence — la personne a besoin d’attention, d’être soutenue et surtout d’être comprise par les proches sinon ça pourrait aboutir à une circonstance dramatique.

Par ailleurs, personne ne devrait jeter son enfant sur le motif de sa différence sexuelle. Ce qui est pourtant naturelle. Il faudrait plutôt accompagner l’enfant dans la construction de sa vie future à travers une bonne éducation.

D’une écoute active et religieuse, les parents de Barleys essayent tant bien que mal de justifier leur geste qui, pour eux, n’était qu’une correction.

Ils finissent tout de même par reconnaitre leur ignorance et leur sensibilité.

C’est après cet échange que Barleys est admis à rejoindre le domicile familial. Les deux parents s’étant accordés, Mr Louis a pris la résolution de veiller également sur le petit afin d’assurer son équilibre psychologique au vue de sa qualité de psychologue.

Steeve Winner, l’auteur de cet article, est un militant pour les droits LGBTI au Cameroun qui écrit sous un pseudonyme.

Publicités

2 réflexions sur “Éjecté par sa famille, puis accueilli de nouveau. Comment?

  1. Pingback: Cameroun : Deux élèves renvoyées pour homosexualité | 76 Crimes en français

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.